MAROC
09/02/2019 11h:59 CET

Cette designer marocaine s'amuse à réimaginer les produits cultes qui ont marqué notre enfance

De Merendina au savon El Kef en passant par la farine Tria, on revisite les classiques

Instagram/this_is_hanaa

DESIGN - Du shampoing Cadum au concentré de tomates Aïcha, en passant par le savon El Kef, le café Samar ou encore les gaufrettes Tonik, Hanaa Outair s’amuse à dépoussiérer le packaging de certains produits qui ont marqué des générations de Marocains.

À travers son projet “The way i see our moroccan brands” (“Comment je vois nos marques marocaines”), la Tangéroise imagine depuis près d’un an des versions minimalistes et épurées des emballages des marques les plus célèbres du marché. 

Instagram/this_is_hanaa

Après une formation en développement informatique, elle se retrouve en stage dans une agence de communication à Tanger. C’est là que Hanaa développe des compétences en web design et un goût pointu pour la création et le graphisme. Véritable touche-à-tout, elle atterrit dans l’industrie de la chaussure et s’initie aux techniques du marketing et merchandising, avant de se lancer à son compte. Aujourd’hui, la jeune femme collabore avec quelques unes des petites marques marocaines les plus prometteuses.

“À chaque fois que j’allais faire mes courses, je passais des heures dans les rayons à observer les packagings des produits les plus populaires au Maroc. Je  me disais qu’il fallait vraiment moderniser tout ça. Puis un jour, l’idée m’est apparue comme une évidence: au lieu de toujours critiquer, je devais passer à l’action!”, confie Hanaa au HuffPost Maroc.

“J’ai donc décidé de réaliser des propositions de packaging pour certains produits et de le partager sur mon compte Instagram. Je voulais juste montrer aux gens ma vision des choses”, nous explique la designer.

“The way i see our moroccan brands”, c’est donc l’expression artistique d’une designer qui rêve de voir des produits de grande distribution avec des packagings désencombrés, en partant d’une page blanche.

“Durant mon expérience avec les marques marocaines, j’ai remarqué que beaucoup pensent qu’il est nécessaire de faire des créations surchargées, où l’on va mélanger du rouge, du orange, du vert et un ensemble de couleurs flashy pour attirer l’attention du consommateur et vendre. C’est tout le contraire que je veux prouver avec ce projet” explique encore la jeune femme.

J'ai voulu apporter une touche de sobriété, de modernité et d’élégance aux marques qui ont marqué mon enfance..."

“J’ai choisi les produits que tout le monde connaît et qui sont ancrés dans l’esprit des Marocains, comme les génoises Merendina, le lait Centrale, le savon El Kef, la confiture Aïcha ou encore les gaufrettes Tonik” précise Hanaa, qui a opté jusqu’à maintenant pour des créations sur fond blanc.

Si pour le moment la designer n’a toujours pas été approchée par les enseignes qu’elle a réimaginées, Hanaa est heureuse de voir les réactions enthousiastes de ses 13.000 followers sur Instagram. 

“Mon objectif n’est pas de changer les choses du jour au lendemain. Je veux simplement montrer que les créations simples, claires et lisibles sont tout aussi percutantes que celles aux mille couleurs. Mon rêve serait de voir nos marques présenter des designs chics et contemporains” conclut cette adepte du minimaliste, convaincue des bienfaits du “less is more” (“moins c’est plus”).