MAROC
11/12/2018 16h:16 CET

Cette coquille dans cet article sur Julia Roberts l'a rendu très gênant

Mais vraiment très gênant.

Capture Twitter

INSOLITE - “Julia Roberts trouve que sa vie et ses trous s’améliorent avec l’âge... Pardon?!?” De nombreux lecteurs du journal new-yorkais Post-Journal ont dû avoir cette réaction en feuilletant leur quotidien le week-end dernier.

Le “principal journal du sud-ouest de New York” a en effet commis une petite -et ô combien gênante- coquille en reprenant une dépêche de l’agence Associated Press évoquant la vie et les rôles de l’actrice. Problème, la lettre “h” a pris la place du “r”, et a donc transformé les roles de Julia Roberts en holes, signifiant “trous” dans la langue de Shakespeare.

Une erreur qui, bien évidemment, a abondamment été commentée (et raillée) sur Twitter.

À noter que le quotidien a publié ce lundi 10 décembre un entrefilet évoquant -et de façon très succinte- cette erreur. “Le titre de la page D4 du numéro de samedi devait se lire ‘Julia Roberts trouve que sa vie et ses rôles s’améliorent avec l’âge’”, indique le Post-Journal, sans plus de précisions sur les causes de cette coquille.

Cet article a initialement été publié sur Le HuffPost France.