TUNISIE
17/10/2018 08h:31 CET

C'était il y a 50 ans: Mohamed Gammoudi ramenait la première médaille d'or olympique à la Tunisie

Mohamed Gammoudi aura porté haut l’étendard tunisien lors des Jeux Olympiques, que ce soit au Japon en 1964, au Mexique en 1968 ou à Munich en 1972. Mais son jour de gloire restera ce 17 octobre 1968...

- via Getty Images

Nous sommes le 17 octobre 1968 au Stade Olympique Universitaire de Mexico pour la finale du 5000 mètres au Jeuxx Olympiques de Mexico.

Sur la ligne de départ de cette finale, 13 coureurs: Les kenyans Kipchoge Keino et Naftali Temu, le mexicain Juan Máximo Martínez, l’australien Ron Clarke, les éthiopiens Wohib Masresha et Fikru Deguefu, le soviétique Nikolay Sviridov, le français Jean Wadoux, le néo-zélandais Rex Maddaford, la canadien Bob Finlay, le belge Emiel Puttemans, l’ouest-allemand Harald Norpoth et un Tunisien de 30 ans qui s’était déjà distingué aux J.O de Tokyo, quatre ans auparavant, qui ne se doutait pas encore qu’il allait écrire l’histoire du sport olympique tunisien: Mohamed Gammoudi.

ABC Photo Archives via Getty Images

 

Parmi les favoris

Quand il arrive aux J.O de Mexico, Mohamed Gammoudi s’était déjà fait connaitre du grand public et avait déjà marqué à sa façon le sport tunisien.

Militaire dans la vie, il avait déjà montré de nombreuses qualités lors de sa première compétition officielle en 1961, le Cross de l’armée, qu’il avait remporté brillamment.

En 1963, il participe aux Jeux Méditerranéens de Naples où il glane deux médailles d’or au 10.000 mètres et au 5.000 mètres.

C’est dans la peau d’un challenger qu’il arrive aux Jeux Olympiques de Tokyo de 1964 face notamment à l’australien Ron Clarke, archi-favori pour le 10.000 mètres.

Mohamed Gammoudi fit alors jeu égal avec l’athlète australien, ne cédant la tête que dans les derniers mètres et obtiendra la première médaille d’argent olympique pour la Tunisie entrant déjà dans l’Histoire.

Après avoir encore brillé aux Jeux Méditerranéens de 1967, Gammoudi arrive parmi les favoris à Mexico en 1968.

Le 13 octobre, au 10.000 mètres, le Tunisien brille et offre la médaille de bronze à la Tunisie,devancé par le Kenyan Temu et l’éthiopien Wolde.

- via Getty Images

 

Le jour de gloire

Parmi les favoris de cette finale du 5000 mètres, Mohamed Gammoudi retrouve, en ce 17 octobre 1968, une vieille connaissance, l’australien Ron Clarke également cité parmi les favoris.

Mais la menace viendra du duo kenyan Temu et Keino qui tiendront la dragée haute à l’athlète tunisien dans une course à trois qui verra le tunisien sacré médaillé d’or olympique malgré les tentatives dans les derniers mètres des kenyans de le dépasser.

Bettmann via Getty Images
Bettmann via Getty Images

 

Avec un chrono de 14 minutes 05 secondes 0 centièmes, il devance Keino de 2 centièmes seulement, et entre dans l’Histoire du sport olympique tunisien en devenant le premier sportif tunisien à remporter une médaille d’Or aux J.O.

 

Mohamed Gammoudi aura porté haut l’étendard tunisien lors des Jeux Olympiques, que ce soit au Japon en 1964, au Mexique en 1968 ou à Munich en 1972. Au total, il aura remporté 4 médailles olympiques: Une en or, deux en argent et une en bronze, et reste à ce jour le sportif tunisien le plus médaillé aux J.O.

Il aura fallu attendre 40 ans pour voir le nageur tunisien Oussema Mellouli, remporter une nouvelle médaille d’or olympique pour la Tunisie. C’était à Pékin en 2008.

TIMOTHY CLARY via Getty Images

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.