ALGÉRIE
23/02/2019 16h:49 CET | Actualisé 23/02/2019 18h:19 CET

Ces scènes qui ont marqué la marche contre le 5e mandat à Alger

Au-delà de son caractère pacifique, la marche contre le 5e mandat à Alger a été marquée par plusieurs scènes de solidarité et de fratrie. Sur les réseaux sociaux, les internautes algériens se sont partagés plusieurs images insolites de la marche pacifique contre le 5e mandat à Alger. En voici quelques unes.

Les manifestants raillent les tirs de bombes lacrymogènes:

En arrivant à El Mouradia, où ils voulaient atteindre le Palais de la Présidence, les manifestants ont buté sur les forces anti-émeutes, mobilisées sur place. Pour disperser la foule, ils usé des canons à eau et des bombes lacrymogènes.

Pas suffisant pour effrayer les manifestants. Après s’être arrêtés à distance, ils ont préféré chambrer chaque tir de bombes lacrymogènes par les forces de l’ordre

Des bouteilles d’eau gratuites pour les manifestants:

les manifestants ont pu compter sur la solidarité de plusieurs concitoyens.  Arrivés à Telemly, ils ont reçu des bouteilles d’eau, dont une partie de la part des propriétaires d’épiceries et ce, gratuitement. 

Les bouteilles ont été alignées par la suite tout au long des trottoirs de cette partie du boulevard Krim Belkacem.

Les manifestants font une pause pour prier ... sous les regards des forces de l’ordre:

Devant le rond-point, situé au début du boulevard Souidani Boudjemâa, les manifestants ont été rattrapés par l’appel de la prière d’El Asr. Plusieurs personnes décident ainsi de faire une halte et de prier. 

Les forces anti-émeutes, quant à elles, sont restées debout, à quelques mètres, en attendant que les manifestants finissent leur prière.

Une plaque pour dire non 5e mandat:

Au Boulevard Zighoud Youcef, quelques mètres devant le siège de l’APN, certains manifestants ont préféré rayer une plaque de parking pour personnes handicapées, faisant ainsi référence au président Bouteflika, sur une chaise roulante depuis plusieurs années en raison de sa maladie.

RYAD KRAMDI via Getty Images

Les manifestants et les forces anti-émeutes sympathisent: 

Outre les slogans scandés durant les marches à l’égard des éléments de la police, notamment “Le peuple et les policiers sont frères” ou “La police dialna”, des images montrent également des éléments, dispersés et solitaires, discuter avec les manifestants. 

Les blessés secourus par les manifestants:

Certains manifestants ont été touchés par les bombes lacrymogènes tirés par les forces anti-émeutes. Les victimes ont vite été secourues par les protestataires.

Ramzi Boudina / Reuters

Un seul cadre, le “peuple”:

Il s’agit de l’une des images les plus relayées sur les réseaux sociaux. Pour railler le rituel du cadre de Bouteflika, maintes fois honoré par ses partisans, les manifestants ont répondu par un cadre ... représentant le peuple.

Les manifestants reçoivent du citron et du vinaigre:

Malheureusement, aucune image n’a été relayée sur les réseaux sociaux. Néanmoins, un journaliste du HuffPost Algérie a été témoin de la scène. A El Mouradia, les manifestants ont reçu du citron et du vinaigre pour les aider à supporter les effets des bombes lacrymogènes.

Les citoyens nettoient à la fin de la marche: 

Une marche pacifique et civilisé jusqu’au bout. Dans certaines wilayas, les manifestants ont nettoyé à la fin des manifestations les ruelles parcourues.