TUNISIE
24/04/2018 09h:27 CET | Actualisé 24/04/2018 15h:53 CET

Ces raisons qui font de Gabès une région à découvrir absolument (PHOTOS)

La richesse naturelle conjuguée à la richesse civilisationnelle font de Gabès un endroit à découvrir.

Située au sud-est de la Tunisie, Gabès, jadis baptisée Takapes ou Takapitanus, a été fondée par les berbères. Comptant actuellement plus de 130 milles habitants, elle a été bien gâtée par la nature car dotée d’une oasis et d’une mer surplombant la Méditerranée.

Sa richesse naturelle conjuguée à sa richesse civilisationnelle- la ville a été un carrefour d’influences berbère, romaine, bizantine, etc- font de cette région un endroit à découvrir. 

Comptant des dizaine d’oasis (Oudhref, Métouia, Ghannouch, Chatt Essalem, Bou Chemma, Chenini Nahal, Teboulbou et Kettana, etc.), Gabès produit des dattes, des grenades mais elle est aussi connue pour la qualité de son henné, mloukhiya et osier, comme en témoigne son souk traditionnel. 

Ancrée dans l’histoire, avec notamment ses villes de Matmata et ses habitations troglodytiques et El Hamma et ses sources thermales, Gabès se tourne vers l’avenir, en devenant la première ville du sud à accueillir un festival de film de renom, en l’occurrence, le Festival du film de Gabès. Pour ceux qui ont envie de marier culture et tourisme, c’est l’occasion d’aller à Gabès puisque le festival se poursuit jusqu’au 26 avril. 

Ville étudiante, désormais dotée d’un complexe culturel nommé L’Agora, la ville s’appuie aussi sur la culture pour s’animer après avoir été longtemps meurtrie par la pollution. 

Gabès puise aussi sa richesse dans la diversité de sa population. La chaleur des habitants n’est pas ici un mot en l’air, il suffit de la visiter pour se rendre compte par vous-même. 

(photos ci-dessous)

Ridha Hajjaji via Getty Images
Port de pêche de Zarat, Gabes. 
Ridha Hajjaji via Getty Images
Port de pêche de Zarat, Gabes. 
HuffPost Tunisie
Souk traditionnel de Gabès.
HuffPost Tunisie
Souk traditionnel de Gabès.
Facebook/ El Seed
La grande mosquée de Gabès embellie par la calligraphie de l'artiste tunisien El Seed. 
HuffPost Tunisie
Souk traditionnel de Gabès.
HuffPost Tunisie
Souk traditionnel de Gabès.
HuffPost Tunisie
Oasis de Chenini, Gabès. 
HuffPost Tunisie
Oasis de Chenini, Gabès. 
ullstein bild via Getty Images
Oasis de Chenini, Gabès. 
Print Collector via Getty Images
Matmata, Gabès. 
Thierry Monasse via Getty Images
Village Toujane, Gabès. 
DEA / ARCHIVIO J. LANGE via Getty Images
Matmata, Gabès. 
DEA / ARCHIVIO J. LANGE via Getty Images
Village de Tamezret, Gabès. 
Frans Lemmens via Getty Images
Matmata, Gabès. 
Emilie CHAIX via Getty Images
Village de Toujane, Gabès. 
De Agostini / Archivio J. Lange via Getty Images
Village de Tamezret, Gabès. 
Emilie CHAIX via Getty Images
Village de Toujane, Gabès. 
Facebook/Ministere des Affaires culturelles
L'Agora de Gabès. 
Bedis Choukatli
Bedis Choukatli

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.