TUNISIE
30/08/2019 20h:49 CET

Ces lunettes de soleil sont faites à partir de... marc de café

Une paire de solaires qui permet à la fois de recycler les déchets et de se passer du plastique.

ÉCOLOGIE - Café + lin + huile végétale = lunettes de soleil. Une marque de lunettes ukrainienne, OCHIS COFFEE, a voulu innover en matière de recyclage. Son PDG, Maksym Havrylenko, a longuement cherché avant de trouver l’ingrédient idéal pour les fabriquer: le café

Les lunettes de soleil écolo proposées par cette société sont effet réalisées à partir de déchets: le marc de café. Une manière à la fois de recycler les déchets et de se passer du plastique. 

Les industries vertes utilisent déjà les déchets de café pour produire des meubles, des tasses, des encres d’imprimerie et des biocarburants, mais Havrylenko est un pionnier dans son utilisation pour la fabrication de lunettes de soleil.

“Premièrement, le café est noir, une couleur classique de lunettes de soleil qui convient à tout. Deuxièmement, il y a beaucoup de marc de café dans le monde. Il y a des millions de tonnes de marc de café dans le monde”, a déclaré Havrylenko à Reuters.

Havrylenko, issu d’une famille d’opticiens et possédant 15 ans d’expérience dans l’industrie des lunettes, vend ces produits au prix de 78 à 89 dollars.

Le design, relativement simple, est fait pour plaire au plus grand nombre et, petit avantage, les lunettes sont odorantes. Toute la journée, les acheteurs peuvent sentir la bonne odeur du café.

Autre point fort de ces lunettes écolo: il suffit de 10 ans pour qu’elles soient éliminées dans la nature, ce qui est bien moins que pour des objets en plastique. Le café est mixé avec du lin et le tout est collé avec de l’huile végétale. Que des ingrédients naturels. 

La première levée de fonds d’OCHIS COFFEE sur la plate-forme de financement participatif Kickstarter a permis de récolter un peu plus de 13 000 dollars, dépassant l’objectif initial de 10 000 dollars. Elle a attiré des clients du monde entier.

“Notre objectif ultime est de promouvoir, au moins en Ukraine et dans le monde entier, premièrement, l’idée de produire des produits propres et, deuxièmement, l’élimination appropriée des déchets”, a-t-il déclaré.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.