MAROC
12/09/2018 19h:06 CET

Ces images montrent l'ampleur des dégâts humains causés par l'immigration clandestine

Des images qui se passent de commentaires.

IMMIGRATION CLANDESTINE - Voilà près d’une semaine que plusieurs vidéos montrant ce qui semble être des migrants essayant de rejoindre l’Espagne à partir des côtes marocaines font le tour des réseaux sociaux. Des corps inertes flottant sur l’eau, des jeunes livrés à eux-mêmes dans l’étendue de l’océan... Des images qui témoignent de l’ampleur de la crise migratoire qui frappe le pays.

Âmes sensibles s’abstenir. Cette vidéo filmée par un père de famille qui tombe sur le cadavre d’un homme flottant sur l’océan se passe de commentaires. Invisible à la caméra, l’homme parle d’un second cadavre plus loin, et d’oiseaux qui se seraient posés sur leurs corps sans vie dont la peau a été abîmée par l’eau.

Largement partagée, la vidéo de ce jeune homme tentant de rejoindre l’Espagne à bord d’un petit bateau pneumatique à l’aide de ses bras, a créé l’émoi sur les réseaux sociaux. Vêtu d’un simple gilet de sauvetage orange, le jeune homme visiblement désorienté et démuni a heureusement été repêché de son navire de fortune par des marins espagnols qui lui fournissent de l’eau, de la nourriture et une couverture.

Vue près de 300.000 fois, cette vidéo publiée le 10 septembre est également révélatrice. On y voit des jeunes enfants, des bébés, des femmes et des familles entières amassés dans une embarcation précaire pour rejoindre l’Europe. Ces images qui montrent une jeunesse qui tente le tout pour le tout dans l’espoir d’un avenir meilleur ont créé de vives réactions sur la toile.

Une autre vidéo publiée le 11 septembre par l’Association marocaine des droits humains - section Nador montre une trentaine de migrants en course contre un agent des forces auxiliaires, afin d’embarquer sur un bateau pneumatique en direction de l’Espagne. Selon l’association militante, la vidéo aurait été filmée lundi 10 septembre, sur l’une des plages de la commune de Tamsman dans la province de Driouch. 

Une autre encore montre un groupe de migrants qui aurait été porté par le courant sur la côte de la ville marocaine de Larache après avoir semble-t-il pris la direction de l’Espagne, donnant lieu à une véritable opération de sauvetage. 

Dans un communiqué envoyé le 7 septembre dernier, au sujet de l’immigration clandestine, le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a tenu à souligner que le Maroc avait réussi à empêcher plus de 54.000 tentatives d’immigration clandestine en 2018 uniquement, précisant que les services marocains avait fait la saisie de 1900 embarcations et démantelé 74 réseaux criminels actifs dans le domaine de la traite des êtres humains et de l’immigration clandestine.