ALGÉRIE
20/09/2019 16h:56 CET

Céréales: recul de plus de 12% des importations durant les 7 premiers mois de 2019

DR
archive
 

Les importations des céréales pour les sept premiers mois de l’année ont chuté de 12,54% pour atteindre près de 1,62 milliard de dollar contre 1,849 milliard durant la même période de 2018, a appris l’APS auprès de la direction générale des Douanes (DGD). Une baisse des importations qui est appelée à se poursuivre durant les prochains mois grâce à l’importante production nationale enregistrée durant cette saison.

Les premières données statistiques de la saison moisson-battage 2018-2019, font ressortir une production de plus de 60 millions de quintaux de céréales toutes catégories confondues à l’échelle nationale, a souligné le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Cherif Omari mardi dernier lors d’un atelier national sur la filière céréalière, saluant la dynamique progressive que cette filière connait en termes de production et de collecte.

Pour le Ministre Omari, le pays a économisé plus d’un milliard de dollars grâce aux mesures initiées pour rationaliser les importations de blé tendre et soutenir la production locale du blé dur et d’orge.

Depuis une semaine, M Cherif Omari est au centre d’une polémique après sa déclaration tenue le 9 septembre sur le marché algérien qui est suffisamment approvisionné en orge et en blé dur pour ne pas recourir à l importation.

Des propos contredits par le département d’Agriculture du gouvernement américain qui a annoncé que l’Algérie allait importer sept millions de tonnes de blé, alors que l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC) a lancé un nouvel appel d’offres sur le marché international des céréales pour l’acquisition de 600 000 tonnes de blé pour une livraison en novembre.