MAROC
07/04/2018 12h:22 CET

Centrafrique: les casques bleus marocains participent à la libération de 15 otages civils

Une opération conjointe qualifiée de “musclée” par la presse locale.

Michelle Shephard via Getty Images
Des casques bleus marocains à Bangui, en Centrafrique, le 15 septembre 2014.

INTERNATIONAL - Les casques bleus marocains opérant en Centrafrique ont libéré, le 1er avril, 15 otages civils avec l’aide des Forces armées centrafricaines (FACA).

Agissant dans le cadre de la Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations unies en Centrafrique (Minusca), les membres des Forces armées royales ont mené cette opération de libération dans le village de Koumbou, près de la ville d’Obo, à l’est du pays, rapporte la MAP citant une source militaire. Une opération conjointe qualifiée de “musclée” par la presse locale.

Les otages étaient aux mains d’un groupe armé de la rébellion ougandaise dite “Armée de résistance du Seigneur” (LRA, Lord Resistance Army), indique la même source.

La prise d’otages avait eu lieu la veille, dans la matinée du 31 mars. 15 personnes avaient été kidnappées et conduites dans la brousse par les présumés éléments de la LRA.

Alertés par un homme qui a réussi à s’échapper lors de l’attaque du village, des éléments du contingent marocain et des FACA ont décidé conjointement de se lancer à leur poursuite. Ils ont pu, après un échange de coups de feu avec les assaillants, libérer les 15 otages et les ramener sains et saufs dans leur village.

Cette opération a été annoncée par le ministre porte-parole du gouvernement centrafricain, Ange Maxime Kazagui, dans une conférence de presse organisée le 2 avril dans la capitale Bangui, conjointement avec la Minusca, rappelle la même source.

Le porte-parole a salué le bon déroulement de cette opération, et a déclaré que “les ex otages se portent bien et que les forces conjointes sont restées déterminées dans leur mission”.

LIRE AUSSI: