MAROC
03/03/2019 14h:12 CET | Actualisé 03/03/2019 16h:49 CET

Le documentaire "Fadma, une femme debout", ou "le militantisme discret de simples citoyennes"

Dans ce docu diffusé ce soir, Fadma, la citadine, va bousculer les codes de ce douar.

Capture d'écran 2M

REPORTAGE - Pour son dernier épisode de la série “Les Marocains”, l’émission de 2M “Des histoires et des Hommes” nous fait découvrir l’histoire de tout un douar dans les environs de Tahanaout, au cœur du Haut-Atlas. Ici, la place de la femme a été totalement chamboulée grâce à une seule femme, Fadma.

“Dans ce dernier opus, je vous emmène dans un petit douar qui souffre d’un manque de dispensaire, de route, d’école... comme tant d’autres, le temps semble s’y être arrêté. Au cœur de l’été, les travaux des champs sont rares. Alors, les hommes sont au café ou font la sieste et les femmes, bidons à la main, les enfants sur le dos, entreprennent une longue marche jusqu’à la source. Un ordre millénaire et une division du travail immuable... jusqu’à l’arrivée de Fadma”, raconte le réalisateur, Jawad Rhalib.

Fadma et son mari qui est né dans ce douar, sont revenus pour y passer des vacances. “Et sans crier gare, Fadma, la citadine, va initier une révolution silencieuse”, ajoute le réalisateur au HuffPost Maroc. Ce petit patelin rural va être bouleversé dans ses habitudes et sa dimension sociale. Avant son arrivée, les habitantes n’avaient jamais vu le repos, l’égalité, et encore moins une grève. Désormais, elles vont mettre en place une grève du ventre: tant qu’elles ne seront pas égales aux hommes, tant qu’ils ne partageront pas les tâches domestiques, tant qu’ils n’arrêteront pas d’aller au café, de faire leur sieste pendant qu’elles, s’occupent de tout, “ils devront manger dans l’unique café du douar. L’initiative sera-t-elle payante?”

“C’est un documentaire sur le militantisme discret de simples citoyennes”, indique Jawad Rhalib à notre rédaction. Au début, le réalisateur accompagnait simplement une famille de retour dans son douar pendant les vacances. “Puis, comme ça arrive souvent en documentaire, les choses évoluent et on s’adapte”, souligne-t-il. Qui est vraiment Fadma? Comment a-t-elle réussi à bousculer les codes de ce douar, figé dans un autre temps? Pour en savoir plus, rendez-vous ce soir à 21h30 sur 2M.