MAROC
24/09/2019 09h:41 CET

Ce regard de Greta Thunberg vers Donald Trump n'est pas passé inaperçu

Lundi 23 septembre, à l'ONU, le président des États-Unis a royalement ignoré la jeune activiste pro-environnement.

CAPTURES D'ÉCRAN YOUTUBE / LE HUFFPOST
Le regard lancé par la jeune activiste pro-environnement Greta Thunberg au président des États-Unis Donald Trump a beaucoup fait parler.

INTERNATIONAL - Un mème instantané. Lundi 23 septembre, les détracteurs de Donald Trump ont obtenu de quoi de sustenter à l’occasion du sommet de l’ONU sur le climat, qui se tient actuellement à New York.

Objet de leur satisfaction: une image particulièrement saisissante montrant la jeune activiste pro-environnement Greta Thunberg et le président des États-Unis. La scène se déroule dans les couloirs du siège de l’Organisation des Nations unies, alors que la presse attend le milliardaire pour une déclaration. 

En arrière-plan, la jeune Suédoise se met à l’écart. D’abord apparemment impatiente et curieuse de voir le dirigeant américain, le visage de Greta Thunberg se ferme soudainement pour laisser paraître une moue agacée, et ce alors que la caméra prend du recul pour laisse apercevoir Donald Trump. Ce dernier passe alors devant elle. Sans un regard. 

 Une courte séquence qui a immédiatement été isolée sous forme de gif et partagée un grand nombre de fois sur les réseaux sociaux. De nombreux opposants à Donald Trump se sont effectivement amusés de voir l’adolescente incarner à la perfection ce qu’ils peuvent ressentir vis-à-vis du président américain. 

Ainsi, les “nous sommes tous Greta Thunberg”, “Tout pareil”, “On se sent tous comme elle” et autres “ce regard de Greta Thunberg est exactement ce dont j’avais besoin pour attaquer ma semaine”, ont proliféré, sur Twitter notamment.  

Du côté de la presse, c’est surtout le fait que Donald Trump ignore une jeune femme qui a réussi à donner naissance à un mouvement de contestation mondial qui a fait parler. D’autant que quelques minutes plus tôt, Greta Thunberg venait de lancer à l’adresse des leaders mondiaux, accusatrice quant à leur inaction climatique: “Comment osez-vous? Vous avez volé mes rêves? Je ne devrais pas être là. Je devrais être à l’école, de l’autre côté de l’océan.” 

Sauf qu’en réalité, et très probablement en réaction à la fameuse image du regard lancé par Greta Thunberg qui commençait à se multiplier sur Internet, Donald Trump a eu une pensée pour elle. Dans un tweet, il a ironisé sur la journée qui venait de s’écouler, écrivant: “Voici une jeune fille très heureuse, qui se tourne vers un futur radieux et merveilleux. C’est beau à voir!” 

Cet article a été initialement publié par Le HuffPost France.