MAROC
16/10/2018 15h:19 CET

Ce que l'on sait sur l'accident ferroviaire de Bouknadel

Un nouveau bilan fait état de sept morts.

AIC Press

ONCF - L’accident ferroviaire qui s’est déroulé ce mardi matin vers 10h20, à Bouknadel, entre Rabat et Kenitra, a fait sept morts, annonce le directeur régional de la santé de Rabat-Salé-Kenitra, Abdelmoula Boulamizat, à la MAP.

Un bilan à la hausse alors que le directeur général de l’ONCF, Mohamed Khlie, annonçait de son côté 6 morts et plus de 80 blessés dont 7 graves, selon des propos recueillis par le HuffPost Maroc sur place. 

Le patron de l’ONCF affirme également que le chef de train est décédé suite à l’accident, tandis que le conducteur et deux contrôleurs font partie des blessés.

AIC Press

Selon M. Khie, le trafic “reprendra dans moins de 24 heures” et des bus seront mis à disposition des voyageurs munis de tickets de train.

Un train qui circulait “normalement”

Les blessés les moins graves ont d’abord été déplacés au centre de santé de proximité de Bouknadel, tandis que les plus graves ont été emmenés à l’hôpital Moulay Abdellah de Salé. De là-bas, certains ont ensuite été transférés à l’hôpital militaire Mohammed V de Rabat. 

Selon le témoignage recueilli par le HuffPost Maroc du gardien d’un dépôt situé à côté du pont de Bouknadel, qui a assisté à l’accident, le train circulait “normalement”. Il a vu le train dérailler avant de finir sa course contre la paroi du pont de Bouknadel. Ce dernier affirme s’être précipité ensuite sur les lieux avec plusieurs autres personnes pour tenter de venir au secours des victimes avant l’arrivée des ambulances, environ 15 minutes après l’accident.