TUNISIE
14/06/2019 15h:54 CET | Actualisé 14/06/2019 16h:32 CET

Ce député français qualifie de "préoccupant", la proposition d'amendement de la loi électorale en Tunisie

Jean-Christophe Lagarde, député français et président de l'Union des Démocrates et Indépendants s'est exprimé sur Twitter sur l'amendement de la loi électorale en Tunisie

THOMAS SAMSON via Getty Images

Le député français et président de l’Union des Démocrates et Indépendants (UDI), parti de centre-droit, a exprimé, vendredi, sa préoccupation par rapport à la proposition d’amendement de la loi électorale, actuellement en discussion à l’Assemblée des représentants du peuple, en Tunisie.

 “Ce qui se passe en Tunisie est préoccupant. Triturer la loi électorale à quelques semaines d’un scrutin présidentiel pour empêcher des candidats de se présenter est un signe de faiblesse. Et jamais bon pour la démocratie” a-t-il commenté sur le réseau social Twitter.

Même son de cloche du côté de M’jid El Guerrab, député de la 9ème circonscription des Français établis hors de France.

 

Un projet d’amendement de la loi électorale est actuellement en discussion à l’ARP, son adoption pourrait exclure plusieurs personnalités politiques placées en tête des sondages de la course aux élections.

Parmi les propositions mentionnées figure l’interdiction aux “personnes dirigeants des associations de bienfaisance ou utilisant leurs médias à des fins propagandistes ou recevant des financements étrangers de se présenter aux prochaines élections”.

D’autres amendements ont été présentés évoquant notamment l’utilisation des associations caritatives et leur instrumentalisation à des fins électorales. 

Enfin un amendement dispose que l’ISIE devra refuser entre autres les candidatures de personnes ayant fait apologie de la dictature ou qui ne respecte pas le système démocratique, les valeurs de la constitution et l’alternance pacifique au pouvoir.

Ces propositions ont été fustigés par les principales et organisations personnes visées par ces amendements à savoir le fondateur de la chaine Nessma Tv, à la tête de l’association “Khalil Tounes” Nabil Karoui, la présidente du Parti Destourien Libre Abir Moussi et l’association “3ich Tounsi”.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.