MAROC
14/02/2015 12h:29 CET | Actualisé 14/02/2015 12h:53 CET

Le ministre français de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, en visite à Rabat promet de décorer Hammouchi

DIPLOMATIE - Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur en France, est arrivé ce matin à Rabat. C'est la première fois qu'un responsable français fait le déplacement depuis le début de la brouille diplomatique entre les deux Etats. Avec son homologue marocain, Mohamed Hassad, les deux ministres ont tenu un conférence de presse où ils ont annoncé le renforcement de leur coopération sécuritaire dans la lutte contre le terrorisme, mais aussi contre le crime organisé, et le trafic de stupéfiant. Il rencontrera ensuite le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane. Extraits choisis des déclarations du ministre français.

Amitié franco-marocaine

"L'accord conclut le 31 janvier entre les deux ministres de la Justice crée les conditions d'une coopération judiciaire plus efficace entre nos deux pays. Cette capacité de nos deux pays a surmonter main dans la main les difficultés est absolument remarquable. Elle illustre la volonté politique qui existe au plus haut niveau de part et d'autre de préserver un partenariat d'exception entre nos deux pays. La France a toujours été l'amie fidèle du Maroc, elle l'est aujourd'hui plus qu'elle ne l'a jamais été."

Hammouchi décoré en France

"Je veux tout particulièrement saluer l'action menée par la direction générale de la sécurité du territoire et en premier lieu, par son directeur général, monsieur Abdellatif Hammouchi. Leur rôle est déterminant dans la coopération que nous menons pour lutter contre le terrorisme. Leur professionnalisme et leur compétence sont reconnues de tous. La France avait déjà eu l'occasion de distinguer Monsieur Hammouchi en 2011, en lui attribuant le titre de chevalier de l'ordre de la légion d'honneur, elle saura prochainement lui témoigner à nouveau son estime en lui remettant cette fois les insignes d'officier de la légion d'honneur."

Lutte contre le terrorisme

"Nos deux pays ont un rôle particulier à jouer ensemble pour dire un "non" implacable au terrorisme, et à l'intolérance, et ce, des deux côtés de la Méditerranée. C'est important que de rappeler cela, alors que nous faisons face aux mêmes défis, celui des filiales terroristes qui entrainent certains de nos ressortissants vers les rangs de Daesh en Syrie et en Irak."

"Le Maroc est pour la France un partenaire clé. Pour assurer sa sécurité et lutter contre le terrorisme. C'est le cas en matière d'échanges et de renseignement. Un domaine dans lequel l'expertise du Maroc nous est précieuse, et dans lequel les services marocains ont récemment eu l'occasion de démontrer toute leur efficacité en démantelant ces derniers mois de nombreuses cellules et filières terroristes."

Charlie Hebdo

"Je veux à cet égard, du fond du coeur, exprimer mes remerciements les plus chaleureux aux autorités et au peuple marocain, et d'abord et avant tout à Sa Majesté le roi, pour les messages de solidarité adressés au lendemain des attentats qui ont frappé notre pays. Ces messages, ces mots, montrent combien le Maroc et la France sont unis dans leur sauvegarde des valeurs de liberté et de paix."

Islamophobie

"Je ne saurai conclure sans vous redire avec force notre condamnation la plus sévère des actes anti-musulmans qui ont suivi les attentats en France. Ceux qui s'en prennent à des musulmans, en raison de leur appartenance religieuse, s'en prennent à la république dans son ensemble. C'est une conduite inacceptable. Et je veux dire ici au Maroc, que nous ne la tolérons pas. Le Maroc et la France ont beaucoup à faire ensemble pour lutter contre toutes les formes d'amalgame et rappeler haut et fort que les actes barbares qui se sont déroulés en France n'ont rien à voir avec l'Islam, et ne peuvent d'ailleurs se revendiquer d'aucune religion ni d'aucune culture."

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.