MAROC
07/12/2018 15h:02 CET

Casablanca: Une nouvelle vie pour le mythique Hôtel Lincoln

Le groupe français REALITES a remporté l'appel à manifestation d’intérêt.

PATRIMOINE - Après avoir été laissé à l’abandon pendant près de 30 ans, l’Hôtel Lincoln de Casablanca, classé au patrimoine national, devrait être rénové. Le groupe français REALITES a remporté le dernier appel à manifestation d’intérêt, lancé par l’Agence Urbaine de Casablanca. Une victoire qui coïncide avec l’ouverture de son siège africain dans la capitale économique du royaume.

L’immeuble Bessonneau, conçu 70 ans plus tôt par l’architecte français Hubert Bride sur l’avenue Mohamed V, avait été fermé après l’effondrement d’une partie de sa façade en 1989. Après s’être battu pour l’inscrire au patrimoine national, l’association de promotion et de sauvegarde du patrimoine architectural du XXe siècle de Casablanca, Casamémoire, a continué son combat. Objectif, cette fois: obtenir la restauration de cet ancien hôtel mythique tout en préservant son histoire au travers de sa façade. Chose presque faite.

Il a fallu trois appels à manifestation d’intérêt pour que l’avenir de l’hôtel laissé à l’abandon se dessine enfin. “Comme l’a annoncé Toufiq Benali, gouverneur et directeur général de l’Agence Urbaine de Casablanca (AUC), le Groupe REALITES a remporté l’appel à manifestation d’intérêt porté par l’AUC, relatif à l’acquisition, le réaménagement, la rénovation et l’exploitation du mythique hôtel de Casablanca”, souligne le groupe français dans un communiqué. 

“Cela fait 23 ans qu’on lutte pour que cet hôtel soit rénové et réaménagé”, confie au HuffPost Maroc Rachid Andaloussi, architecte et président de Casamémoire. “Il a fait l’objet d’un véritable bras de fer pendant des années. Aujourd’hui, l’annonce de cette rénovation est un symbole extraordinaire. C’est une victoire pour tous ceux qui ont milité, contre vents et marées, contre toutes les personnes mal intentionnées, ceux qui ne militent en rien pour la sauvegarde du territoire. On est en train de gagner la partie. La bataille sera finie une fois que la rénovation aura commencé”, ajoute-t-il.

Un nouvel hôtel 5* pour 2022

Sur la surface de 9.500 m² que compte l’Hôtel Lincoln, REALITES aménagera 2.000 m² de commerces et de bureaux. Les 7.500 m² restants offriront un “hôtel 4/5* de 124 chambres, ainsi qu’un restaurant, une piscine, le tout agrémenté d’un rooftop”, souligne le groupe dans son communiqué.

Si les premiers appels à manifestation d’intérêt avait échoué, c’est parce que le cahier des charges de la rénovation était trop lourd et trop coûteux du fait, entre autres, de la sauvegarde de la mythique façade de l’hôtel. REALITES devrait cependant la garder. “Le montant des travaux (pour la totalité de la rénovation, ndlr) est estimé à 150 millions de dirhams (soit environ 14 millions d’euros), pour une livraison au 2ème trimestre 2022”, promet l’entreprise.

Du côté de Casamémoire, Rachid Andaloussi assure que cette rénovation apportera beaucoup plus. “On appelle ça, en urbanisme, une opération acupuncture. Elle va impacter positivement tout le quartier”, assure-t-il.