MAROC
09/07/2019 15h:35 CET

Casablanca: Un inspecteur de police suspendu après avoir tué deux personnes avec son arme de service

Une intervention qui a coûté la vie à une femme et un homme.

wellphoto via Getty Images

FAIT-DIVERS - Dimanche dernier, une enquête judiciaire a été ouverte sous la supervision du parquet compétent suite au décès de deux personnes à Anfa, quartier huppé de Casablanca. Menée par le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca, elle devait déterminer les circonstances ayant amené un inspecteur de police principal à faire usage de son arme de service lors d’une intervention causant la mort d’une femme, 40 ans, et d’un homme, 35 ans. 

48 heures plus tard, l’inspecteur de police en question exerçant dans le district d’Anfa a été suspendu suite à une décision prise par le Directeur général de la sûreté nationale, ce mardi 9 juillet. Une décision justifiée suite aux premiers résultats de l’enquête ayant montré qu’il y a bien eu bavure. 

Dans son communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) précise que l’inspecteur a outrepassé le règlement au niveau professionnel et juridique. Qualifiant ces actes de “dépassements graves”, la DGSN annonce que l’inspecteur devra être déféré devant la justice

En attendant, l’enquête n’est pas encore terminée. Elle se poursuit, indique la même source, soulignant que les services de police judiciaire compétents mènent encore des recherches et investigations sous la supervision du parquet afin de reconstituer les faits tels et identifier tous ceux qui sont de près ou de loin impliqués dans cette affaire.