MAROC
21/09/2018 12h:38 CET

Casablanca parmi les 10 villes les plus riches d'Afrique

Marrakech et Tanger suivent de près.

Veronica Garbutt via Getty Images

ÉCONOMIE - La capitale économique du Maroc porte bien son nom. Casablanca figure dans le top 10 des villes africaines les plus riches selon le rapport “Africa Wealth 2018” sur la richesse en Afrique publié par le groupe de recherche sud-africain New World Wealth et la banque mauricienne AfrAsia Bank. La ville blanche, qui compte près de 4 millions d’habitants, dispose d’une richesse totale de 42 milliards de dollars (soit près de 400 milliards de dirhams).

Casablanca, Marrakech et Tanger dans le top 20

Casablanca arrive à la 9e place du classement, dominé par les villes sud-africaines Johannesburg (276 milliards de dollars) et Cape Town (155 milliards de dollars), suivies par Le Caire en Egypte (140 milliards de dollars), Lagos au Nigéria (108 milliards de dollars), Durban en Afrique du Sud (55 milliards de dollars), Nairobi au Kenya (54 milliards de dollars), Luanda en Angola (49 milliards de dollars), Pretoria en Afrique du Sud (48 milliards de dollars). Accra au Ghana (38 milliards de dollars) arrive juste derrière Casablanca et clôt le top 10.

Les principaux secteurs économiques de Casablanca sont les matériaux de base, l’industrie et les services financiers, précise le rapport. Deux autres villes marocaines se hissent dans le top 20 des villes les plus riches d’Afrique: Marrakech et Tanger (18e et 19e place), avec chacune une richesse totale évaluée à 11 milliards de dollars.

Les trois villes marocaines font également partie des dix villes d’Afrique les plus chères concernant la propriété résidentielle, le prix du mètre carré s’élevant à 1.800 dollars à Marrakech et Tanger, et 1.500 dollars à Casablanca, selon les prix moyens d’un appartement ou d’une villa de 200 à 400 mètres carrés dans les meilleurs quartiers de chaque ville.

Le Maroc parmi les pays les plus riches du continent

Le Maroc fait partie des pays les plus riches d’Afrique. En terme de richesse par habitant, le royaume arrive à la 7e place (3.700 dollars), derrière Maurice, (32.700), l’Afrique du Sud (12.900), la Namibie (12.600), le Botswana (7.900), l’Angola (3.900), l’Egypte (3.900) et devant le Ghana (2.500), le Kenya (2.400) et la Côte d’Ivoire (1.900).

Concernant la richesse totale du pays, qui correspond à la richesse privée détenue par tous les individus vivant dans le pays, qui inclut tous les actifs (biens immobiliers, liquidités, actions, intérêts commerciaux) sans compter les passifs, le Maroc arrive 4e avec une richesse totale de 122 milliards de dollars, le top 3 étant occupé par l’Afrique du Sud (722 milliards de dollars), l’Egypte (330 milliards de dollars) et le Nigéria (253 milliards de dollars).

Le Maroc a connu une progression de sa richesse de 14% en dix ans (2007-2017) et de 6% en un an (de 2016 à 2017). Les projections des auteurs du rapport concernant les dix prochaines années sont plutôt positives pour le Maroc, qui devrait connaître une hausse de 10 à 30% de sa richesse privée totale.

24 milliardaires en Afrique

Au niveau continental, l’Afrique comptait 24 milliardaires à la fin de l’année 2017, chacun ayant un actif net d’un milliard de dollars ou plus, 320 centi-millionnaires (100 millions de dollars ou plus) et 7.100 multimillionnaires (10 millions de dollars ou plus).

La richesse individuelle totale détenue sur le continent s’élève quant à elle à 2.300 milliards de dollars. Cette richesse devrait augmenter de 34% au cours des dix prochaines années, pour atteindre 3.100 milliards de dollars à la fin de 2027.