05/09/2018 13h:34 CET | Actualisé 05/09/2018 13h:34 CET

Casablanca: Le coût d'installation des futures toilettes publiques fait polémique

100 toilettes seront installées dans la ville.

Marc Bruxelle via Getty Images
Des toilettes publiques à Calais, en France.

DÉVELOPPEMENT - Près de 60 millions de dirhams. C’est l’estimation du coût d’installation et de fourniture des futures toilettes publiques de Casablanca selon l’appel d’offres lancé par la société de développement local (SDL) Casa Aménagement.

100 unités devraient être installées dans la capitale économique, soit un coût de 600.000 dirhams par toilette. Une somme qui fait polémique au sein du conseil de la ville, où certains opposants estiment que le budget devrait être alloué à d’autres projets plus urgents.

“60 millions de dirhams pour des toilettes publiques, c’est exagéré. Il y a des projets plus urgents, voire prioritaires, qui doivent attirer notre attention”, a confié Karim Glaibi, l’un des membres de l’opposition du conseil de la ville, au 360.ma.

Selon ses propos également rapportés par Kifache.com, le projet n’a pas été ratifié lors de la dernière session du conseil municipal et des membres de l’opposition auraient pris connaissance des détails de ce projet par les médias.

Interrogée par nos confrères de TelQuel.ma, une source au sein de Casa Aménagement explique que le prix unitaire est “basé sur un benchmark international qu’avait fait la SDL sur plusieurs villes proches (en termes de population, ndlr) de Casablanca: Madrid, Paris, Francfort, Istanbul, etc”. 

Selon la même source, “il faut des toilettes publiques urbaines complètement automatisées, qui répondent au mieux aux besoins des citadins, que ce soit sur l’aspect écologique, esthétique et celui d’utilisation”.

Rappelant que les prix peuvent encore varier, elle estime que le montant de 60 millions de dirhams “ne représente pas grand chose” lorsqu’on le rapporte aux 33 milliards de dirhams alloués au plan de développement du Grand Casablanca (2015-2020).

Selon le cahier des charges d’appels à projet, les toilettes prévues seront à nettoyage automatique. Ces sanitaires seront “munis d’un système de lavage et de désinfection totale à chaque utilisation” afin de mettre à la disposition des citoyens “des toilettes toujours propres et accueillantes et ce afin de répondre au mieux aux exigences de la ville de Casablanca”.

Les toilettes seront de deux types: des cabines pour une personne, avec un mur d’urinoirs extérieurs de deux places, et des cabines pour les personnes à mobilité réduite, avec un mur d’urinoirs extérieurs de trois places.

Les prestations comprennent également l’installation des cabines sur une plateforme aménagée et la formation des techniciens en charge de l’exploitation des toilettes. L’ouverture des plis de l’appel d’offres se fera le 16 octobre.