MAROC
21/01/2019 12h:58 CET

La marque Casablanca fait souffler un vent d'exotisme pour son premier défilé parisien

Pari réussi pour le Marocain Charaf Tajer, qui a attiré l'attention des plus grands...

Instagram/CasablancaBrand

MODE - C’est une belle entrée en matière que s’est offert le designer franco-marocain Charaf Tajer, pour le premier défilé de sa marque de prêt-à-porter fraîchement lancée, Casablanca. Organisé en marge de la Fashion Week parisienne, le défilé qui s’est tenu le 17 janvier dernier en présence de nombreuses personnalités du monde de la mode et de l’art, dont le rappeur Skepta, s’inscrit dans l’esprit sport-chic de la marque avec une collection homme automne-hiver 2019 placée sous le signe de l’exotisme et de l’élégance. 

Un air de vacances souffle sur l’univers de la marque, même en hiver. Motifs de palmiers, pyramide d’oranges, colonnades... Des tenues décontractées couleur sable, bleu cobalt, rose ou encore émeraude, qui se déclinent en vestes, chemises et survêtements en soie ou en éponge, inspirés des origines marocaines du créateur.

Il fait voyager ses invités du froid parisien à la chaleur du Maroc. En résulte des pièces à la fois confortables et élégantes, empreintes de nostalgie. La marque de luxe surfe ainsi entre le kitsch et le minimalisme sans jamais basculer ni dans l’un, ni dans l’autre.

Instagram/asablanca

À 33 ans, Charaf Tajer, qui a également co-fondé la marque de prêt-à-porter Pigalle, a réussi à attirer l’attention des plus grands dont l’influençeuse française Caroline de Maigret, la mannequin Tina Kunakey, le DJ Black Coffee ou encore le nouveau directeur artistique de Louis Vuitton, Virgil Abloh, qui suivent tous le Marocain sur Instagram.

Moment phare de l’événement? Le rappeur américain Gunna, vêtu d’un pardessus couleur Terracotta, d’un survêtement en éponge au teint liège et d’une chaîne en argent massif, a fait une apparition remarquée sur le podium du défilé.

Instagram/Casablanca Brand

“Je veux être connu comme la nouvelle maison parisienne”, a déclaré Charaf en début du show, comme le rapporte le célèbre magazine en ligne Hightsnobiety, la bible du street wear.

Selon le magazine Vogue, qui consacre également un article au défilé parisien de la marque, le designer serait en préparation d’un nouveau défilé à la Mamounia de Marrakech. En 2019, Casablanca est donc LA marque à garder sous le radar.