MAROC
16/05/2018 17h:14 CET

Casablanca: Arrestation d'un homme soupçonné de coups et blessures à l'arme blanche dans une mosquée

Moins de deux semaines après l'attaque à l'arme blanche d'un imam à Rabat.

stevanovicigor via Getty Images

ARRESTATION - Deuxième attaque à l’arme blanche dans une mosquée en moins de 15 jours. Après Rabat, c’est à Casablanca que l’incident s’est produit, conduisant à l’arrestation ce mercredi à l’aube d’un homme pour son implication présumée dans une affaire de coups et blessures à l’arme blanche, rapporte un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que l’individu a été arrêté par la brigade de la police judiciaire du district de police d’Ain Chok, relevant de la préfecture de police de Casablanca.

Le suspect, qui présente des signes de troubles mentaux, poursuit la même source, avait agressé à l’aide d’un couteau de cuisine un fidèle à la mosquée Al Hamd à Casablanca, sans raison apparente ou motif logique. La DGSN précise que la victime, blessée au ventre, a été admise dans un centre hospitalier de la ville.

“Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet, afin d’élucider les tenants et aboutissants de cette affaire et d’examiner l’état psychique et mental de l’auteur de cet acte”, conclut le communiqué.

Le 4 mai dernier, durant la prière du vendredi, un homme armé de deux armes blanches avait été arrêté après avoir tenté d’attaquer un imam. Une enquête a été ouverte par le parquet général près la Cour d’appel de Rabat notamment afin de déterminer l’état de santé mentale de l’individu arrêté. Ce dernier avait été présenté par la DGSN comme présentant “des signes de troubles mentaux avancés”. À quelques heures de l’annonce de la date de début du ramadan, la question de la sécurité dans les lieux de culte reste posée.