MAROC
14/04/2018 12h:41 CET

Casablanca accueille le premier championnat national de Beatbox

Déjà une centaine d'inscrits pour participer aux battles qui se dérouleront ce soir.

Saad Hatim
De gauche à droite, l'organisateur de l'événement Anas Basbousi, les beatboxers Alexis Grimaud, Nassim Zengal et Marc Kharradji.

ÉVÉNEMENT - Avis aux amateurs de beatbox. Le tout premier championnat national de Beatbox débarque à Casablanca ce samedi 14 avril. Les as des rythmes buccaux vont pouvoir montrer ce soir de quoi ils sont capables en tentant de décrocher le titre de meilleur beatboxeur du Maroc.

Une compétition ouverte à tous

Organisée par la Positive School of Hip-Hop, cette toute première compétition de Beatbox aura lieu au Centre culturel Les étoiles de Sidi Moumen à Casablanca, ce samedi 14 avril. “On a constaté qu’il y avait beaucoup de beatboxeurs talentueux au Maroc. Ils méritent vraiment de s’affronter au cours d’une compétition comme celle-ci. En Europe et même ailleurs, chaque pays à son propre championnat de Beatbox, pourquoi pas nous?”, s’étonne Anas Basbousi, organisateur du championnat. Les inscriptions auront lieu jusqu’à 14h. N’importe qui peut y participer, en échange d’une participation de 50 DH. À 14h débuteront les présélections, là les participants seront éliminés jusqu’à atteindre le Top 16 et à 17h, les battles commenceront.

Avec ce premier championnat de Beatbox sur le continent africain, Anas ne cache pas son ambition de “former une réelle communauté autour du Beatbox au Maroc et surtout, faire plaisir aux jeunes en leur donnant du spectacle et des idées”. Car en marge du tournoi, la Positive School of Hip-Hop propose des cours hebdomadaires de Beatbox à tous ceux qui sont séduits par la discipline. “Nous avons un programme de formation pour les débutants et on essaie d’offrir aux beatboxeurs confirmés les moyens techniques et financiers pour qu’ils réalisent leurs projets”, confie le l’organisateur de l’événement. Pour l’heure, le championnat compte déjà une centaine d’inscrits. Ces derniers seront départagés par un jury composé de trois professionnels de la discipline venus directement de France pour l’occasion.

Trois beatboxeurs français dans le jury

Pour cette première édition, c’est la France qui est à l’honneur avec un jury 100% tricolore composé d’Alexis Grimaud alias Alexinho, Marc Kharradji alias Faya Braz et Nassim Zengal alias BMG. “En France, le Beatbox est très populaire et la majorité des champions dans le monde sont de cette nationalité”, explique Anas. “Je suis ravi d’être au Maroc pour cette première compétition. Mes collègues et moi avons déjà l’expérience d’avoir été juge dans d’autres compétitions. On va juger un tire national qui conduira aux sélections mondiales, c’est une grosse responsabilité. Ça demande beaucoup de concentration et on va tout faire pour être le plus juste possible”, confie Alexis Grimaud.

Les trois professionnels éliront le meilleur beatboxeur Marocain, non pas en appuyant sur un buzzeur pour faire retourner leurs fauteuils, mais en attribuant une note globale en fonction de plusieurs critères, comme l’explique Alexinho: “Pour les qualifications, on juge sur cinq critères: la technique, la musicalité, l’originalité, la qualité des sons et la présence scénique. À la fin de chaque prestation, on donne un certain nombre de points en fonction ces critères et les meilleurs résultats sont qualifiés pour les phases finales. Il y a environ 10 points par critères donc la note maximale est de 50 points”. Hormis le titre de champion du Maroc, le gagnant aura la chance de remporter une qualification directe pour les Championnats du monde qui se dérouleront à Berlin en août prochain. Alors, qui aura la chance de représenter les couleurs du royaume lors du prochain Championnat du monde de Beatbox ? La réponse ce soir, dès 17h.