MAROC
20/06/2019 11h:58 CET

Cantines scolaires: Les menus adaptés aux élèves diabétiques et hypertendus

Une bouse alimentaire quotidienne de 2DH sera octroyée à chaque élève du primaire dans les zones rurales et périurbaines.

senkaya via Getty Images

ÉDUCATION - Coup d’envoi de la réhabilitation des cantines scolaires. Acté officiellement hier, à Marrakech, par le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saaïd Amzazi, ce programme veut assurer l’équilibre alimentaire de l’élève et lui éviter d’abandonner les bancs de l’écoles. C’est d’ailleurs le slogan que porte le programme: “Améliorer les services de la cantine scolaire pour appuyer la scolarité et combattre l’abandon scolaire”. 

Après l’adoption par le conseil de gouvernement du jeudi 16 mai du projet de décret portant définition des catégories et montants des bourses scolaires destinées aux internats et aux cantines au niveau des établissements publics et les conditions pour en bénéficier, la phase de la concrétisation commence donc. Qualité et quantité, les repas qui seront servis aux élèves devront être soumis à des critères bien établis. Ce programme préconise une alimentation saine et équilibrée aux élèves des trois premiers cycles scolaires ainsi que l’amélioration des services au sein des internats, indique un communiqué du département de Amzazi. 

Et pour concocter des menus adaptés aux besoins des élèves selon leur tranche d’âge, le ministère de la Santé a été appelé à apporter son eau au moulin. Ainsi, des programmes alimentaires hebdomadaires ont été élaborés conjointement, pour les internats et les cantines scolaires. Au menu, des repas soumis aux calculs caloriques prenant compte, également, des cas de diabète et d’hypertension, assure la même source, précisant qu’il faudra, pour ces derniers, présenter les justificatifs médicaux nécessaires à la direction. 

Le département ministériel annonce qu’il a mis en place les mesures nécessaires au fonctionnement de ces nouveaux services de manière à assurer une bonne gestion et évaluer l’impact dans le but d’instaurer, plus tard, un mode d’emploi efficace. 

En attendant, le communiqué met l’accent sur les efforts financiers déployés, précisant qu’un budget total de 1,47 milliards de dirhams a été investi pour réaliser ce projet. Dans ce budget, on compte le versement de bourses régulières aux élèves des établissements publics. Ainsi, le ministère précise qu’une bourse alimentaire de 2DH par jour sera octroyée aux élèves du primaire dans les zones rurales et périurbaines. Il ajoute q’une bourse trimestrielle sera, elle, réservée aux élèves pensionnaires des internats: 1.800 dirhams pour chaque élève en pension complète, et 900DH pour celui en demi-pension.