ALGÉRIE
15/05/2015 10h:46 CET

Cannes, capitale de la culture algérienne (pour le meilleur et le pire)

Joel Ryan/Invision/AP
Sean Penn and Charlize Theron arrives for the screening of the film Mad Max: Fury Road at the 68th international film festival, Cannes, southern France, Thursday, May 14, 2015. (Photo by Joel Ryan/Invision/AP)

En plus de la délégation officielle envoyée par le ministère de la Culture via l'Aarc (l'Agence artistique pour le rayonnement culturel), d'autres compatriotes sont attendus à Cannes. Voici le Who's Who Dz de l'édition 2015.

Forte représentation des femmes algériennes à Cannes cette année, mais ni Mme Nadia Labidi (ministre de la Culture) ni Mlle Louisa Hanoune (Pdg du PT) ne font partie de la délégation officielle. Sans doute pour éviter les risques de pugilats qui pourraient malencontreusement ternir en France métropolitaine la belle image Ushaïa de l'Algérie.

Plus surprenant, ni Mme Mina Chouikh ni sa fille Mlle Yasmine Chouikh ne sont annoncées cette année (running-gag). Mais comme on s'attend à quelques arrivées de dernière minute, on parie que les lady-Chouikh s'arrangeront pour revenir faire la tournée des cocktails.

Très officiellement, on attend l'arrivée de Mlle Lamia Brahimi Belhadj, réalisatrice d'un court-métrage «El Mektoub» (quel titre original ! second degré) et de Mlle Sabrina Draoui, comédienne et réalisatrice qui devrait nous montrer un teaser de son film en cours de production (si on a bien compris le communiqué de l'Aarc).

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.