MAROC
19/05/2018 13h:58 CET

Cannes 2018: Meryem Benm'barek remporte le prix du meilleur scénario pour son film "Sofia"

Dans la catégorie "Un certain regard."

Cannes 2018

CINÉMA - Après avoir provoqué une pluie d’applaudissements lors de sa projection au festival de Cannes, le film “Sofia”, réalisé par la Marocaine Meryem Benm’barek, a remporté, vendredi soir, le titre de meilleur scénario.

Le premier long-métrage de la réalisatrice avait été sélectionné dans la catégorie “Un certain regard” de la 71e édition du festival de cinéma. Il raconte l’histoire de Sofia, une Casablancaise de 20 ans qui fait un déni de grossesse.

Sofia

Jouée par Maha Alemi, que le public a découverte dans “Much Loved” de Nabil Ayouch, Sofia ne réalise qu’elle est enceinte que quelques heures avant son accouchement. Prise de douleurs, elle se rend à l’hôpital accompagnée de sa cousine Lena, interprétée par Sara Perles, actrice découverte dans le film “Burn Out” de Nour-Eddine Lakhmari.

L’enfant ayant été conçu dans une relation hors mariage, l’hôpital lui accorde un délai de 24 heures pour fournir les documents du père du nouveau-né, avant d’alerter les autorités. Les deux cousines se lancent alors à la recherche du père de l’enfant.

Cependant, l’objectif du film n’est pas de découvrir l’identité du père mais de montrer “la pression qu’impose une société qui ne conçoit pas une naissance sans mari”, comme l’explique Benm’barek dans un communiqué.

Le palmarès d’Un Certain Regard

GRANS

Le lauréat de la catégorie “Un Certain Regard” de cette année est le film suédo-danois “Border”, du réalisateur iranien Ali Abbasi. Le film raconte l’histoire de Tina, une douanière qui, grâce son odorat très développé, peut flairer les passagers transportant des marchandises de contrebande. Mais son sens est mis à l’épreuve quand Vore passe devant elle. Elle développe même une attirance pour cet homme d’apparence suspecte.

Les Morts et les Autres

Trois autres films ont été récompensés dans la même catégorie. “Les Morts et les Autres” a remporté le prix spécial du jury de cette année présidé par l’acteur Benicio Del Toro. Le film brésilien et portugais réalisé par João Salaviza et Renée Nader Messora suit les péripéties d’Ihjãc, un jeune indigène Krahô qui vit au nord du Brésil, qui après avoir refusé de devenir chaman pour organiser la cérémonie funéraire de son défunt père, décide de fuir vers la ville. Il est alors confronté à la dure réalité d’un indigène dans le Brésil d’aujourd’hui.

Donbass

Le prix de la mise en scène a été remis au film “Donbass” du réalisateur ukrainien Sergei Loznitsa. Le film prend place dans le Donbass, cette région dans l’est de l’Ukraine où retentit une guerre hybride. 

“Ce n’est pas un conte sur une région, un pays ou un système politique mais sur un monde perdu dans l’après-vérité et les fausses identités. Cela concerne chacun d’entre nous”, décrit-on sur le site officiel du festival.

Girl

Enfin, l’incroyable interprétation du jeune Victor Polster, dans le film belge “Girl”, a été récompensée par le prix du meilleur acteur de la catégorie. L’acteur de 16 ans incarne Lara, un garçon transgenre qui veut devenir danseuse étoile.