ALGÉRIE
25/12/2018 13h:07 CET | Actualisé 25/12/2018 13h:28 CET

"Candidat" de l'UGTA, Bouteflika "doit passer en 2019", selon Sidi Saïd

Facebook/Horizons Sud

“Candidat” de l’UGTA, Bouteflika “doit passer en 2019″, a affirmé le secrétaire général de l’Union Générale des Travailleurs Algériens (UGTA), Abdelmajid Sidi Saïdà l’ouverture du 2ème congrès de la Fédération nationale des travailleurs des ports du pays.

Sidi Saïd a appelé les travailleurs des ports à “préserver la stabilité du pays” en votant massivement pour Abdelaziz Bouteflika en qui ils “ont une confiance totale”. “Le candidat des travailleurs au niveau national doit passer, c’est de notre devoir que le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, passe”, a-t-il lancé aux congressistes.

Abdelmadjid Sidi Saïd a dressé son bilan des deux dernières décennies et les importantes étapes traversées par le pays. “Nous ne sommes pas de ceux qui renient les acquis sociaux et les grandes réalisations faites durant les 20 dernières années et sur tous les fronts”, a-t-il indiqué à l’adresse d’une assistance regroupée au port d’Oran.

Il a appelé les travailleurs à “mesurer le chemin parcouru depuis 1999, avec l’élection du Président Bouteflika à la magistrature suprême du pays”, citant, dans ce contexte, la mise en place du renouveau national, basé sur la paix, la stabilité sociale ayant permis d’entamer des réformes profondes et d’ambitieux programmes de développement.

C’est pourquoi, insiste le SG de l’UGTA, nous invitons “le Président de la République à poursuivre son œuvre de développement économique et social et assurer la continuité”.