MAGHREB
05/11/2014 08h:04 CET | Actualisé 05/11/2014 09h:48 CET

Tunisie: L'initiative de Mustapha Ben Jaâfar aboutit sur un communiqué commun... sans Al Joumhouri

Facebook/Ettakatol

Cinq partis de la "famille social-démocrate" et "centriste", ont annoncé mardi 4 novembre qu'aucun accord n'a été trouvé pour choisir un candidat consensuel à l'élection présidentielle.

Ettakatol, Le Courant démocrate, le Mouvement du peuple, le Congrès pour la république (CPR) ainsi que le Courant de l'union populaire ont publié un communiqué commun, mardi 4 novembre.

Le 31 octobre, plusieurs partis centristes dont Al Joumhouri, s'étaient réunis à l'appel du leader d'Ettakatol, Mustapha Ben Jaâfar, afin de trouver un candidat unique pour affronter Beji Caïd Essebsi à la présidentielle.

Al Joumhouri a ensuite fait part de ses désaccords et a quitté l'initiative.

Les partis signataires indiquent que, même si aucun accord n'a été trouvé pour la présidentielle, la coordination entre eux se poursuivra dans le cadre de l'activité parlementaire et municipale.

"Chaque candidat s'engage moralement à supporter le candidat de la même famille qui passera le premier tour", précise le communiqué.

La campagne présidentielle se poursuit en Tunisie jusqu'au vendredi 21 octobre à minuit. Le premier tour du scrutin aura lieu le 23 novembre. Un deuxième tour aura lieu fin décembre si aucun des candidats ne remporte la majorité absolue des suffrages.

LIRE AUSSI: Elections en Tunisie: Kennou, Zenaidi, Caïd Essebsi ou Marzouki, les candidats donnent le tempo de la campagne présidentielle

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.
Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.