ALGÉRIE
30/03/2018 11h:51 CET | Actualisé 30/03/2018 11h:56 CET

Cancer de la prostate : sixième cause de décès chez les hommes en Algérie

La société Astellas a annoncé lors de cette conférence la disponibilité de “Leuprorelin Acétate”, le traitement hormonal pour les patients atteints du cancer de la prostate en Algérie.

NicoElNino via Getty Images

L’entreprise pharmaceutique Japonaise “Astellas Pharma”, a organisé jeudi 29 mars à Alger une conférence de presser autour du cancer de la prostate en Algérie. Les spécialistes présents à cette rencontre appellent les citoyens Algériens à la détection précoce du cancer de la prostate.

Selon le registre du cancer de Sétif, l’incidence du cancer chez les hommes à régulièrement augmenté au cours de la dernière décennie, le cancer de la prostate représentant 10% des cancers masculins en Algérie en 2014.


Intervenant lors de cette conférence l’urologue Dr Karim Hachi a indiqué que l’objectif principal lors du choix d’une option thérapeutique pour le cancer de la prostate est d’empêcher la croissance des cellules cancéreuses et leur propagation localement et à distance dans d’autres parties du corps.

Les patients âgés atteints de cancer de la prostate sont susceptibles de souffrir d’autres maladies, d’où l’utilité d’accès à plusieurs médicaments et modalités de traitement  permettant aux médecins de mieux gérer la maladie et d’assurer des résultats thérapeutiques optimaux.

Il a également précisé que le diagnostiquent précoce chez les hommes peut-être fait avec un dosage de PSA et une biopsie prostatique. Quant au traitement, il peut être instauré rapidement avec augmentation des chances de guérison et amélioration de la qualité de vie .

“Nous devons encourager la population masculine Algérienne âgée de plus de 45 ans à adopter une approche proactive concernant leur état de santé lié à la prostate et à consulter leur médecin pour des contrôles annuels” souligne le DR Karim Hachi.

La société Astellas a annoncé lors de cette conférence la disponibilité de “Leuprorelin Acétate”, le traitement hormonal pour les patients atteints du cancer de la prostate en Algérie.

Le traitement réduit la circulation de la testostérone de 90 à 95% après deux à quatre semaines entre le début du traitement et des niveaux similaires à ceux obtenus par l’ablation chirurgicale des testicules. Pour réduire le fardeau de la maladie et faciliter l’accès au traitement pour le patient, le médicament est disponible en 3 et 6 mois de formulation.