MAROC
11/09/2019 11h:01 CET | Actualisé 11/09/2019 11h:02 CET

Québec: Funérailles de Hind Barch, élève-pilote marocaine décédée dans un crash

La jeune marocaine de 22 ans est décédée dans le crash de l'avion qu'elle pilotait.

Twitter

FUNÉRAILLES - Jour de recueillement pour la famille et les proches de Hind Barch. Les obsèques de la jeune pilote marocaine de 22 ans, décédée dans le crash de son avion Cessna la semaine dernières, se sont déroulées mardi 10 septembre à Montréal dans un climat de forte émotion, rapporte le MAP.

Cette dernière a été enterrée au cimetière musulman de Laval au Québec, en présence des membres de sa famille, du consul général du Maroc à Montréal, du représentant de l’ambassadeur du Maroc au Canada, des membres de la communauté marocaine et musulmane et des personnalités de divers horizons, ainsi que des proches et amis de la défunte, précise l’agence de presse.

A cette occasion, l’ambassadrice du royaume à Ottawa, Souriya Otmani, a affirmé à la MAP se tenir “aux côtés de la famille et des parents de Hind pour leur témoigner au nom de la communauté marocaine du Canada et au nom des institutions diplomatiques notre sympathie et notre compassion”.

“En cette triste circonstance, nous avons tenu à être présents aux côtés des membres de la famille de la défunte pour présenter nos condoléances et notre solidarité”, a déclaré de son côté le consul général du Royaume à Montréal, Fouad Kadmiri, cité par la même source.

Agent de bord chez la compagnie Air Transat, la jeune marocaine avait besoin d’accumuler davantage d’heures de vol, de jour et de nuit, en vue d’obtenir une licence professionnelle et devenir pilote de ligne commerciale. Son appareil, qui avait quitté Mirabel, près de Montréal, dans la nuit de mercredi à jeudi dernier, avait disparu du radar à quelque 37 km au nord-ouest de Sherbrooke.

Une enquête dirigée par le Bureau de la sécurité des transports du Canada avait été diligentée et son corps a été retrouvé samedi dans un secteur boisé de la municipalité de Racine, proche de celle de Sherbrooke.