MAROC
15/11/2018 17h:24 CET | Actualisé 15/11/2018 17h:26 CET

Canada: Deux adolescents accusés du meurtre d'un jeune marocain

La procureure a demandé que les deux mineurs soient jugés comme des adultes.

CBC

HOMICIDE - Deux adolescents canadiens de 17 ans sont accusés d’avoir tué à l’arme blanche un jeune homme marocain, âgé lui aussi de 17 ans. Ils ont comparu, ce 14 novembre, en Chambre de la jeunesse de Montréal, rapporte Radio Canada, pour meurtre au second degré.

Les faits se sont déroulés sur l’île des Sœurs, à Montréal. Le corps de l’adolescent avait été retrouvé le 12 novembre dernier dans un bois, à cinq minutes de marche de son domicile. “La police a d’abord cru que la mort était accidentelle. Mais une autopsie a révélé que le garçon avait été poignardé au bas du corps”, rapporte Ctvnews. Les accusés, un garçon et une fille, ont été arrêtés mardi soir. 

“La police a déclaré qu’il était encore difficile de savoir si la victime connaissait les suspects,. Mais elle pense qu’un vol qualifié aurait déclenché l’attaque”, ajoute le média canadien.

Lors de la comparution, la procureure de la Couronne, Sophie Lamarre, a demandé que les deux mineurs, qui risquent 7 ans de prison, soient jugés comme des adultes. Ils risqueraient alors la prison à perpétuité. “Ils seront détenus dans un centre jeunesse en attendant de comparaître à nouveau en Chambre de la jeunesse le 21 novembre. D’autres audiences suivront pour déterminer s’ils doivent être remis en liberté”, ajoute Radio Canada.

En attendant, les habitants de l’île des Soeurs se mobilisent pour la famille du défunt, venue s’installer avec lui au Canada il y a 10 ans. Une cérémonie a été organisée en la mémoire du jeune marocain. Le centre islamique Al-Jazira a également lancé une campagne de crowdfunding sur LaunchGood.com. 

Contacté par le HuffPost Maroc, le consulat du Maroc à Montréal confirme à notre rédaction qu’il envisage de prendre en charge le rapatriement du corps du garçon au royaume. “Le contact est en cours avec les autorités marocaines pour le rapatriement. Ce jeune homme est né à Marrakech. Il sera sûrement inhumé là-bas”, nous précise le consulat.