ALGÉRIE
21/06/2019 15h:44 CET

CAN : Pas d'arbitrage vidéo avant les quarts de finale

DR

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad a annoncé que le recours à l’arbitrage vidéo (VAR), ne se fera qu’à partir des quarts de la compétition. 

“C’est une mesure de prudence. Quand vous voyez les différents pays qui utilisent la VAR, ils ne se précipitent pas d’aller dès le début. C’est une technologie que beaucoup de gens n’utilisent totalement pas encore”, a déclaré le patron de l’instance organisatrice depuis Le Caire, à la veille du match inaugural entre l’Egypte et le Zimbabwe.

“Au début, c’était prévu pour les demi-finales, mais nous avons exigé qu’il faut aller un peu plus en avant. Le comité exécutif a décidé pour les quarts de finale, pour que ce soit une réussite”, a encore justifié le Président de la CAF.

Cette annonce intervient après la polémique qui a entachée la finale retour de la C1 entre l’Espérance de Tunis et le Wydad de Casablanca, quand les joueurs marocains se sont retirés en plein match pour protester contre la panne de l’assistance à l’arbitrage vidéo (VAR). Celle-ci aurait pu permettre de leur valider un but refusé par l’arbitre.

Il s’en est suivi, l’arrêt de la rencontre et le retrait du Wydad, offrant la victoire aux tunisiens de l’Espérance. Mais face à la polémique, la CAF a décidé de rejouer la rencontre au grand dam des supporters et du PM tunisien qui a qualifié la décision de « farce ».