MAROC
07/09/2018 19h:09 CET

CAN 2019: Le Maroc va-t-il déposer une candidature à la prochaine réunion de la CAF?

Attribuée au Cameroun, la compétition pourrait aller à un autre pays lors de la prochaine réunion de la CAF

FADEL SENNA via Getty Images

FOOTBALL - Qui du Cameroun ou du Maroc organisera la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en juin prochain? Des rumeurs relayées par la presse arabophone annoncent prochainement le retrait de l’organisation de la CAN au Cameroun, au profit d’une candidature marocaine. Interrogé par le HuffPost Maroc, un porte-parole de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) dément catégoriquement cette information, ajoutant que ces rumeurs “sorties de nulle part” ont pour but de “provoquer des tensions”.

Dans son édition du 7 septembre, le quotidien Al Ahdath Al Maghribia indique que la Confédération africaine de football (CAF) annoncera le retrait de l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun, lors de la prochaine réunion du comité exécutif, prévue le 26 septembre prochain à Charm el-Cheikh en Égypte. Le journal arabophone va plus loin et affirme même qu’une importante délégation de la FRMF, menée par son président Fouzi Lekjaâ, ira déposer officiellement le dossier de candidature du Maroc au comité de la CAF.

“C’est absolument faux!”, assure un porte-parole de la FRMF à notre rédaction. “Il n’est pas question d’aller déposer une candidature lors de cette réunion de la CAF. Le Cameroun est toujours le pays organisateur de la CAN 2019. Il se peut que son dossier soit à nouveau examiné par le comité exécutif pour juger de son avancement, et si le comité estime que le Cameroun n’est pas en mesure d’organiser la compétition, alors il lancera un nouvel appel à candidature”, poursuit-il. Le porte-parole ne précise toutefois pas si le Maroc répondra à cet appel. “On ne se lance pas dans l’organisation d’une compétition comme ça, il y a plusieurs étapes et un dossier ça se prépare longuement”, assure-t-il. 

Ahmad Ahmad indécis

En août dernier, les doutes s’étaient installés quant à l’organisation de cette édition de la CAN au pays des Lions indomptables. Le président de la CAF, Ahmad Ahmad, était même intervenu pour répondre aux rumeurs sur la possible délocalisation de la compétition vers un autre pays africain, faute d’infrastructures locales. “La CAN 2019 aura lieu au Cameroun... jusqu’à preuve du contraire”, avait-il déclaré.

Le patron du football africain n’ayant pas encore mis les pieds au Cameroun depuis sa prise de fonction en 2017, avait alors envoyé sur place une équipe d’experts pour s’assurer de l’avancement des travaux et de la livraison des stades promis dans le cahier de charges.

Mais dans une récente déclaration à Kwese Sports, média rattaché au géant américain du sport ESPN, il revenait sur ses propos et annonçait  ne plus être “sûr que le Cameroun soit prêt à organiser la CAN” car, selon lui, “beaucoup de choses manquent encore, et il reste très peu de temps (…) Le Cameroun est toujours confronté à de gros problèmes concernant les infrastructures comme les terrains et même les hôtels”. 

Ces déclarations enterrent-elles toutes les chances du Cameroun d’organiser la compétition? Le retrait de l’organisation ouvrira-t-il la voie à d’autres pays, dont le Maroc, qui jusque-là a affiché ouvertement son soutien aux Camerounais? Réponse le 26 septembre prochain...