MAROC
29/06/2019 08h:58 CET

CAN 2019: le Maroc bat la Côte d'Ivoire et passe aux huitièmes de finale

L’unique but de la rencontre a été l’œuvre de Youssef En-nesyri.

JAVIER SORIANO via Getty Images

SPORT - La sélection nationale s’est qualifiée, vendredi 28 juin, aux huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2019), après sa victoire 1-0 face à la Côte d’Ivoire, en match disputé au stade Salam du Caire pour le compte de la deuxième journée (Groupe D).

L’unique but de la rencontre a été l’œuvre de Youssef En-nesyri (23è), après une attaque menée de main de maître par Nordin Amrabat.

Les joueurs ivoiriens ont entamé le match en fanfare, exerçant une forte pression sur les buts gardés par Yassine Bounou. Les Éléphants ont failli ouvrir le score sur une tête de Jonathan Kodjia mais c’était sans compter sur la vigilance du défenseur marocain Ghanem Saiss.

Les Lions de l’Atlas ont opté pour les contre-attaques menées par Ziyech, Amrabat, Belhanda et En-Nesyri. Avec un peu de chance et de réalisme, ils auraient pu tromper la vigilance du portier ivoirien Sylvain Gbohouo.

A la 23è minute, Youssef En-nesyri a inscrit l’unique but de la rencontre après des passes rapides et précises entre Belhanda et Amrabat.

Les coéquipiers de Mehdi Benatia se sont créés d’énormes occasions de buts à la faveur de leur jeu rapide et leurs passes courtes et précises. Ils se sont offerts, à maintes reprises, l’occasion d’ouvrir le score notamment à travers une balle arrêtée de Ziyech (14è), une passe latérale de Dirar (19è) et une tête de En-nesyri suite à une passe lumineuse de Ziyech (34è).

Nordin Amrabat pouvait marquer un 2è but à la 35è suite à une contre-attaque mais la défense des Éléphants a éloigné le danger au dernier moment.

En revanche, la sélection ivoirienne a menacé à plusieurs reprises le portier marocain à travers notamment une puissante frappe de l’attaquant Pépé (38è) déviée avec succès par Bounou et un autre tir puissant du même joueur qui n’est pas passé trop loin de la cage marocaine (41è).

A l’entame de la 2è période, les Ivoiriens ont exercé une forte pression sur les Lions pour égaliser le plus rapidement possible mais c’était en vain à cause de la précipitation et du manque de concentration.

L’équipe nationale a tenté de surprendre l’adversaire grâce à une frappe de loin de Ziyech (60è). Peu après, Boussoufa a pénétré dans la surface mais il a, par excès d’altruisme, raté une belle occasion en préférant donner une passe à son coéquipier Hakimi au lieu de frapper directement au but.

Au fil des minutes, la sélection nationale n’a pas su bien exploiter les énormes espaces laissés par les Ivoiriens, ratant ainsi beaucoup d’opportunités pour corser l’addition. Le sélectionneur national, Hervé Renard, a effectué le premier changement à la 64è minute en faisant entrer Soufiane Boufal à la place de Hakim Ziyech. Par la suite, le technicien français a remplacé Nordin Amrabat, blessé, par Noussair Mazraoui et au dernier quart d’heure, la défense a été renforcée par Manuel da Costa qui a suppléé Boussoufa.

Belhanda a été proche d’inscrire un deuxième but suite à une puissante frappe à la 83è minute, déviée par le portier ivoirien. Les Eléphants ont failli égaliser à la 88è min mais le ciseau de Traoré a été arrêté par le gardien des nationaux. 

La dernière occasion a été l’oeuvre de Noussair Mazraoui mais sa frappe a touché la barre.

A noter que Nordin Amrabat a été désigné par la Confédération africaine de football homme du match.

Avec cette victoire, le Maroc devient leader du groupe D avec 6 points, alors que la Côte d’Ivoire est deuxième avec 3 unités.