TUNISIE
24/06/2019 16h:30 CET

CAN 2019 : la preview de Tunisie - Angola

Aujourd’hui, lundi 24 juin, c’est l’entrée en lice des Aigles de Carthage dans cette édition 2019 de la CAN contre l’Angola.

FETHI BELAID via Getty Images

Deuxième nation africaine au classement FIFA (25ème mondiale) derrière le Sénégal, la Tunisie fait figure d’outsider sérieux dans cette CAN. Ayant terminé première de sa poule de qualifications devant le pays organisateur l’Egypte, la Tunisie a toutes les raisons de croire qu’elle peut aller loin dans la compétition. Dans cette poule, les Aigles de Carthages font figure de grandissime favoris et premier match du groupe contre l’Angola devrait nous apporter des réponses.

Les hommes d’Alain Giresse restent sur 3 succès de rang en match de préparation contre l’Irak (2 buts à 0), le vice-champion du monde, la Croatie (2 buts à 1) et le Burundi (2 buts à 1). Cette dynamique positive devrait permettre aux joueurs d’entamer la rencontre contre l’Angola avec pas mal de confiance. 


Le sélectionneur qui vise les demi-finales dans cette compétition, pourra compter sur un effectif beaucoup mieux garni que celui de l’adversaire du jour, l’Angola. Les Palancas Negras (portugais) ou Antilopes Noires absentes depuis 2013 de la phase finale de la CAN sont très loins du niveau qui était le leur dans les années 2000 durant lesquelles la sélection angolaise s’était qualifiée pour la Coupe du Monde 2006 et avait enchaînée sur deux quarts de finales lors des CAN 2008 et 2010.

Également premiers de leur groupe de qualification à égalité de points avec la Mauritanie, autre équipe de cette poule E, devant le Burkina Faso, tombeur des Aigles lors de la dernière CAN, les angolais vont tenter de faire déjouer la Tunisie avec l’engagement physique qu’on leur connaît.

Dans le jeu, il semble quand même y avoir une classe d’écart entre les deux sélections, notamment sur la qualité technique fortement à l’avantage des tunisiens lorsqu’on voit les dernières performances surtout face à la Croatie où les coéquipiers du capitaine Youssef Msakni se sont créés énormément d’occasions.

Cependant, attention au déchet et au manque d’efficacité qui peut s’avérer fatal dans ce genre de match probablement haché. Wahbi Khazri auteur d’une grosse saison du côté des Verts de Saint-Etienne, Naïm Sliti héros de Dijon dans le match de barrage pour le maintien en Ligue 1 face au RC Lens et Youssef Msakni devront guider leur coéquipier vers la victoire pour parfaitement entamer la compétition.

En dehors, des leaders techniques offensifs et du milieu composé probablement d’Elyess Skhiri et Ferjani Sassi, la défense tunisienne qui est le gros point faible de l’équipe, comme on a pu le constater durant la dernière Coupe du Monde, devra effectuer un match sérieux et ceci dès l’entame de match pour ne pas permettre à l’attaque angolaise de prendre confiance et d’être menaçante.

En bref, la Tunisie est attendue pour ce premier match pour lequel elle est clairement favorite et au cours duquel elle doit montrer qu’elle mérite son statut d’outsider de la compétition afin d’envoyer un message, près de 15 ans après son seul et unique sacre.

DENIS LOVROVIC via Getty Images

La composition probable de la Tunisie :

 

Gardien de but : Farouk Ben Mustapha

 

Défenseurs : Wajdi Kechrida, Aymen Ben Mohamed, Dylan Bronn, Yassine Meriah.

 

Milieux : Ferjani Sassi, Ellyes Skhiri, Youssef Msakni.

 

Attaquants : Naïm Sliti, Wahbi Khazri et Taha Yassine Khenissi.

 

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.