MAROC
31/08/2018 13h:30 CET | Actualisé 31/08/2018 13h:36 CET

CAN 2019: Absent des 25 convoqués pour la rencontre Maroc-Malawi, Medhi Benatia sort de son silence

S'il n'explique pas tout, El Capitano a tout de même son mot à dire

Chris Brunskill/Fantasista via Getty Images

FOOTBALL - Pour affronter le Malawi le 8 septembre prochain, et tenter de décrocher son ticket pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2019), l’équipe nationale marocaine se passera de son capitaine, Medhi Benatia. Le nom du footballeur n’apparait pas dans la liste des 25 joueurs sélectionnés par Hervé Renard, liste dévoilée le 28 août dernier par la Fédération royale marocaine de football (FRMF). 

Aucune explication sur l’absence de l’emblématique capitaine n’a été fournie, ni par la fédération, ni par le sélectionneur. Si Medhi Benatia n’a pas non plus partagé de déclaration officielle pour expliquer son absence, il n’en commente pas moins sur Twitter un article intitulé “Pourquoi Hervé Renard n’a pas convoqué Mehdi Benatia” et qui aborde les possibles raisons de cette absence remarquée, dont son étonnante sortie médiatique suite au match Maroc-Portugal disputé en Russie. 

Une version démentie par l’international marocain et joueur de la Juventus, qui parle de “mensonge”, précisant par ailleurs que Hervé Renard “n’est pas juste un entraîneur” mais “un ami”.

De son côté, le site Hesport citait ce jeudi également une source proche du joueur qui assure que Medhi Benatia “a été étonné de l’absence de son nom sur la liste des 25 joueurs”, ce qui l’a “perturbé” dans la mesure où il s’était non seulement préparé pour cette rencontre, mais que cette décision est intervenue “sans explication de la part des responsables de la FRMF ou de l’équipe nationale”, poursuit le site arabophone, qui rappelle également les propos polémiques de Benatia à l’encontre de “personnes proches de nous” et qualifiées de “guignols”.

Certains observateurs y avaient alors vu un tacle à l’ancien international marocain et coach adjoint de Hervé Renard, Mustapha Hadji. “Nous sommes une équipe, une famille et Medhi est un petit frère. Après des défaites, on peut s’emporter, avoir des déclarations à chaud, mais les garçons ont toujours bien réagi après les matchs car ils ont donné le meilleur face à l’Espagne et au Portugal”, nous confiait toutefois Mustapha Hadji après la polémique née en Russie.  

Outre Medhi Benatia, parmi les Lions de l’Atlas partis en Russie pour le Mondial mais que l’on ne verra pas lors de la rencontre Maroc-Malawi, figurent Mehdi Carcela et Aziz Bouhaddouz, joueur malheureux en Coupe du monde pour avoir marqué un but contre son camp lors du match Maroc-Iran

Les Lions de l’Atlas retenus par Hervé Renard se rendront pour leur part à Bouznika le 2 septembre, pour un stage de préparation en vue de la rencontre du 8 septembre.