ALGÉRIE
15/07/2019 01h:02 CET | Actualisé 15/07/2019 01h:05 CET

CAN 2019 : 29e ans après, l’Algérie est en finale

JAVIER SORIANO via Getty Images

La sélection nationale  de football s’est brillamment qualifiée pour la finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2019). Les Verts ont disposé du Nigéria (2-1) à l’occasion de la seconde demi-finale, jouée ce dimanche au stade international du Caire (Egypte).

Après 1980 et 1990, l’Algérie va, enfin, disputer la troisième finale de Coupe d’Afrique de son histoire en. Une longue traversée du désert qui a pris fin ce soir grâce à une génération dorée emmenée par un chef d’orchestre qui a pour nom Djamel Belmadi.

C’est à croire que les Verts aiment jouer avec les nerfs de leurs supporters. Comme face à la Côté d’Ivoire en demi finale, le suspense a eu son mot à dire dans ce dernier obstacle avant la grande finale. Encore une fois, les camarades de Bennacer ont tenu en haleine toute une nation avant de la gratifier d’un très beau cadeau.

Séduisante équipe algérienne

Face aux Super Eagles, les Fennecs ont retenu les leçons du match disputé face aux Eléphants de Côte d’Ivoire. Conscient de l’enjeu de la rencontre, le Onze Algérie, légèrement remanié avec l’incorporation de Zeffane à la place de Atal, a produit l’une de ses plus belle prestation dans ce tournoi.

Les Algériens ont pris le jeu à leur compte dès l’entame du match et se sont procuré les meilleures occasions de scorer. Bensebaini, d’une tête rageuse, a failli débloquer la situation à la 16e minute, alors que Bounedjah a signé la meilleure tentative de la première période, néanmoins, ce dernier a raté son face à face avec le gardien Akpeyi (29’).

Toutefois, quand la réussite n’est pas au rendez-vous, la chance prend le relais. A la suite d’une énième incursion dans l’arrière garde nigérianne, Mahrez, sur le côté droit, adresse un centre fort mais le ballon rebondit sur la poitrine de l’infortuné Troost-Ekong et termine sa course au fond des filets.    

C’est donc en toute logique que l’Algérie regagne les vestiaires en étant devant au tableau d’affichage.

Le VAR a parlé

La pause citron terminée, les Guedioura et autre Benlameri sont revenus sur la pelouse avec la même hargne et la même détermination. De leur côté, les camarades de Musa ont tout mis en œuvre pour recoller à la marque, cependant, ces derniers se sont heurtés à une véritable muraille.

A la 70e minute, l’arbitre de la partie, Bakary Gassama, siffle un penalty en faveur des Nigérians. A la suite d’une frappe d’Etebo, détournée involontairement de la main par Mandi, le referee gambien fait appel au VAR pour accorder au Nigéria un coup de pied de réparation. Ighalo s’est chargé d’exécuter la sentence relançant ainsi la rencontre.

Jusqu’au bout du suspense

Loin d’être ébranlés par ce coup du sort, les Algériens se sont rués en attaque afin de reprendre l’avantage et tenter de sceller le sort de la partie avant les prolongations. Seulement, toutes les démarches entreprises par Feghouli et consorts n’ont pas connu l’issue escomptée.

Dans le temps additionnel, Bennacer a failli marquer sur un boulé de canon qui a heurté la transversale du portier Akpeyi (90+2’). Après cette énième occasion loupée, tout le monde pensait que les prolongations étaient inévitables, mais voila qu’un dernier coup franc est sifflé en faveur de l’Algérie dans les ultimes secondes du money-times.

En bon capitaine, Mahrez a pris ses responsabilités pour transformer magistralement ce coup franc en logeant le ballon quasiment en pleine lucarne gauche de la cage adverse.

Une finale inédite

Outre le fait d’avoir atteint le dernier stade du rendez-vous africain, l’Algérie est parvenue à battre le Nigéria pour la première fois depuis un certain 16 mars 1990, date à laquelle les Verts ont remporté leur premier trophée continental.    

Vendredi prochain (20h00 algériennes), l’Algérie rencontrera le Sénégal dans une finale inédite.  les lions de la Teranga ont été les premiers à composter leur billet pour l’ultime rencontre en disposant de la Tunisie, sur le score de 1 but à 0.

Pour rappel, l’Algérie et le Sénégal se sont affrontés en phase poule et le dernier mot est revenue aux capés de Belmadi, de bon augure pour la finale.