ALGÉRIE
08/11/2019 10h:43 CET

Caisse nationale des retraites : le déficit pourrait atteindre 800 milliards Da/an en 2021

Chainarong Prasertthai via Getty Images
close up grandmother hand press on calculator for counting about monthly expense or planning money management after retired concept

Le ministre des Finances, Mohamed Loukal a fait savoir que la Caisse nationale des retraites (CNR) souffre d’un déficit pouvant atteindre les 800 milliards Da/an en 2021, estimant qu’il ne serait pas possible de couvrir ce montant entièrement et en permanence à partir du budget de l’Etat.

Lors d’une séance consacrée aux questions des membres de l’Assemblée populaire nationale (APN) sur le projet de loi de finances (PLF 2020), présidée par Slimane Chenine, en présence de nombre de ministres, M. Loukal a évoqué la maitrise difficile du déficit enregistré au niveau la CNR qui connait “un déséquilibre structurel aigu” depuis 2014 s’élevant à 600 milliards Da en 2018.

Avec l’absence de réserves à court terme et la non application de réformes à moyen et à long termes, ce déficit pourrait atteindre les 800 milliards Da en 2021 et se creusera avec une moyenne annuelle de 2,5% voire 3% tout au long de la prochaine décennie, a-t-il indiqué.

“Il n’est plus possible de compter sur le concours du budget de l’Etat pour couvrir ce déficit de manière entière et permanente”, a-t-il soutenu.

A noter que le financement non conventionnel a servi au traitement de la dette de la CNR à hauteur de 500 mds de Da.

La situation économique du pays “explique relativement l’état dans lequel se trouve la CNR”, a expliqué M. Loukal, précisant que le facteur déterminant permettant de traiter le déficit financier de la CNR de façon durable réside dans l’amélioration de la croissance économique qui favorise l’offre de postes d’emploi pour hisser le nombre de participants à la Caisse.