TUNISIE
10/12/2018 21h:16 CET

Budget de l'État: Tour d’horizon des ministères gagnants et perdants

Quels sont les ministères qui ont ont vu leur budget augmenter?

Anadolu Agency via Getty Images

Ce lundi 10 décembre est la date butoir pour l’adoption du projet de loi de Finances 2019. Le débat, entamé depuis le 23 novembre 2018, a trop souvent été teinté de compromis dans l’hémicycle. 

Plusieurs ministères ont vu leurs portefeuilles grossir, tandis que d’autres ont été forcés de serrer la ceinture. Tour d’horizon des ministères gagnants et perdants de ce délicat exercice d’équilibriste. 

 Budgets des trois présidences

Face à une croissance qui trébuche et un large déficit public à contenir, le budget global de l’État pour l’exercice 2019 est estimé à 40,74 milliards de dinars. 

Les budgets alloués aux présidences du gouvernement, de la République et de l’Assemblée des représentants du peuple ont évolué au gré de la stratégie globale de l’État à la lumière de cette année électorale. 

Présidence du gouvernement

Approuvé par 101 voix, le budget de la présidence du Gouvernement pour l’année 2019 frôle les 190 millions de dinars en enregistrant une évolution de près de 13% par rapport à l’année précédente. 

Cette hausse vise notamment à moderniser l’administration tunisienne, à promouvoir les systèmes du contrôle et les programmes médiatiques.  

Représentant 0,47% du budget global de l’État, le budget réservé à la présidence du gouvernement a consacré la plus grosse part aux salaires (68,73%). 

Al Bawsala

Présidence de la République 

Le budget de la présidence de la République a été fixé à 123,989 millions de dinars soit en augmentation de 15,4 millions de dinars par rapport au budget de 2018.

Son élaboration a pris en compte l’impératif de maîtriser les équilibres financiers, de définir les priorités et de comprimer les dépenses.

Sans surprise, les salaires se taillent la part du lion avec 77,76% du budget global.

Une enveloppe d’un montant de 4,848 millions de dinars est également allouée aux nouveaux projets relatifs au réaménagement et réhabilitation des bâtiments administratifs rattachés à la présidence de la République et des habitations présidentielles. 

Al Bawsala

Budget de l’Assemblée des Représentants du Peuple

Le budget du parlement de l’année 2019 est de 32,423 millions de dinars contre 30,919 MD en 2018. Ce dernier a été adopté avec 110 voix pour, 3 contre et 18 abstentions. 

Plus de 90% du budget est destiné aux salaires des députés et des fonctionnaires ainsi que les activités y afférent. En fait, l’enveloppe consacrée aux salaires des 217 députés s’élèvent à 14,375 MD alors que celle consacrée aux nouveaux projets ou en cours tournent autour d’un million de dinars. 

Al Bawsala

Budgets des différents ministères 

Ministère de la Justice

Avec 64,082 millions de dinars en plus en 2019, soit 10,88% de hausse, le budget du ministère de la Justice qui est de 655,660 MD est réparti entre 585,660 MDT pour les salaires et les dépenses de gestion et seulement 70 MDT pour les investissements.

Il s’est focalisé sur trois axes principaux liés à la réforme de la législation et des systèmes judiciaire et pénitentiaire. 

Al Bawsala

Ministère du Transport

Représentant 1,52% du budget de l’État, le ministère du Transport a vu son budget baisser de 2,94% par rapport à l’année 2018. Il encaisse l’une des plus sévères restrictions budgétaires au cours de ces dernières années.

Allant de 688,175 MD en 2015, le budget alloué au ministère du Transport s’élève à 621,705 MD pour 2019.

Ce budget est principalement axé sur le renouvellement de la flotte de divers services de transport. Il tente également à mener à bien de nouveaux projets de développement du chemin de fer et du métro.

Quant aux salaires, ils n’absorbent que 2,87% du budget global réservé au ministère.  

Al Bawsala

Ministère des Affaires locales et de l’Environnement 

Avec un budget porté à 1006,308 MD, soit 118,725 MD supplémentaire par rapport à 2018, le ministère des Affaires locales et de l’environnement fait partie des heureux gâtés de 2019. 

D’après son ministre Mokhtar Hammami, ce budget s’inscrit dans le cadre du programme visant à développer ses ressources humains notamment en augmentant le taux d’encadrement de 11% actuellement à 15,4 % en 2019 dans 193 municipalités, soit 25% d’ici 9 ans.

Le budget de ce ministère représente 2,47% du budget de l’État global.

Al Bawsala

Ministère de l’Intérieur

Le ministère de l’Intérieur récupère un budget en hausse de près de 214 MD et demeure largement en tête des ministères les mieux dotés. 

Son budget pour l’année 2019 s’élève à 3093,352 millions de dinars, représentant ainsi 7,59% du budget global de l’État.  

Plus de 85% du budget est destiné aux salaires. 

Al Bawsala

Ministère des Affaires étrangères

Estimé à 252,284 millions de dinars, le budget du ministère des Affaires étrangères a évolué de plus de 19% par rapport à 2018.

Dans une déclaration accordée à Mosaïque Fm, le ministre Khemaies Jhinaoui a expliqué cette hausse par la prise en charge des frais de rapatriement des dépouilles de tunisiens décédés à l’étranger par le ministère.

Al Bawsala

Ministère de la Défense

Le budget du ministère de la Défense pour 2019 a connu une belle augmentation de 31% par rapport à l’année précédente. 

Passant de 2233,076 MD en 2018 à 2930,691 MD le budget du ministère de la Défense reste toutefois en deçà des espérances, confie le ministre Abdelkrim Zbidi, lors de son audition par la commission de l’organisation des affaires des forces armées au parlement.

Ce budget représente 7,19% du budget global de l’État. 

Al Bawsala

Ministère des Finances

Avec 114 voix pour, 15 voix contre et 3 abstentions, le budget du ministère des Finances qui s’élève à 814,429 MD a été adopté en enregistrant, ainsi, une évolution de 10,89% par rapport à 2018.

Al Bawsala

Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique

Le budget de ce ministère qui représente près de 4% du budget de l’État est estimé à 1,646 milliard de dinars contre 1,482 milliard de dinars en 2018, soit une augmentation de 11%. 

Outre les salaires, l’importante partie du budget est destinée aux bourses d’études et services universitaires.

Selon le ministre Slim Khalbous, le budget alloué à la recherche scientifique a quasiment doublé

Il a précisé, par ailleurs, que plusieurs réformes ont déjà été mises en œuvre dont la création de 134 centres de métiers ces deux dernières années contre 6 centres auparavant.

Al Bawsala

Ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale

Le budget du ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale pour l’exercice 2019 a été fixé à 788,3 millions de dinars, soit en hausse de 214 MD par rapport à celui de 2018.  

Ce sont les nouveaux projets qui absorbent la majeure partie du budget (84,57%).

Al Bawsala

Ministère des Affaires religieuses

Le budget du ministère des Affaires religieuses, approuvé par 105 voix, s’élève à 121,847 MD contre 105,305 MD en 2018.

Malgré cette hausse, le ministre Ahmed Adhoum estime que le budget du ministère pour l’année 2019 ne permet pas de lutter efficacement contre le terrorisme. Il a noté qu’avec ces ressources, assez limitées, il est difficile de contrôler 250 mille prêches du vendredi annuellement au sein de 4500 mosquées. 

Al Bawsala

Ministère des TIC

Fixé à 121,115 millions de dinars répartis entre dépenses de gestion (21,115 MDT en évolution de 7,7%), dépenses de développement (10 MDT en baisse de 5%) et Fonds du trésor (90 MDT), le budget du ministère des TIC a été adopté par 87 voix pour, 15 voix contre et 10 abstentions.

Ce dernier a connu une légère augmentation de 0,8%, par rapport à 2018. 

Al Bawsala

Ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche

Le budget réservé au ministère de l’Agriculture a été fixé à 1418,930 millions de dinars, ce qui représente une hausse de 1,2% par rapport à l’exercice écoulé.

Les dépenses de développement s’élèveront à 750 MD,  alors que ceux de gestion seront à hauteur de 620 millions de dinars.

Considérée comme l’épine dorsale de l’économie tunisienne, l’agriculture ne représente que 3,47% du budget global de l’État.

Al Bawsala

Ministère de l’Industrie et des PME

Fixé à 2362,432 millions de dinars, le budget du ministère de l’Industrie et des PME a connu une hausse de 34,2% par rapport à 2018.

C’est les subventions de l’énergie qui accaparent la plus grande part du budget ( 88,93%). 

Al Bawsala

Ministère de la Femme, de la famille, de l’enfance et des personnes âgées

Avec 96 voix pour, le budget alloué au ministère de la Femme a été fixé à 168,652 millions de dinars en enregistrant une hausse de 17,59% par rapport à 2018.

Étant de 591,071 MD en 2015, ce ministère a dû se serrer la ceinture durant ces quatre dernières années. 

Al Bawsala

Ministère des Affaires sociales

Évoluant de 6,23% par rapport à l’année écoulée, le budget réservé au ministère des Affaires sociales pour l’année 2019 s’élève à 1439,767 millions de dinars. 

Ce budget qui représente 3,52% du budget global de l’État consacre plus de ses trois quarts aux primes et aux aides sociales.

Al Bawsala

Ministère de la Santé

Représentant 5,03% du budget global de l’État, le budget alloué au ministère de la Santé s’élève à 2055,318 MD contre 1875,218 MD pour l’année 2018. 

Plus de 80% de ce budget est destiné aux salaires des fonctionnaires.   

Al Bawsala

Ministère de la Formation Professionnelle et de l’Emploi

Estimé à 892,254 millions de dinars contre 672,303 millions de dinars en 2018, le budget destiné au ministère de la Formation Professionnelle et de l’Emploi a évolué de plus de 30%. 

En fait, les dépenses de gestion sont fixées à 360,254 MD contre 322,300 MD en 2018 tandis que les dépenses de développement s’élèvent à 42 MD contre 25 MD en 2018.

La ministre de la Formation Professionnelle et de l’Emploi, Saida Ounissi a fait savoir que son département misera sur l’initiative privée pour résorber le chômage, notamment, dans les régions intérieures.

Al Bawsala

Ministère des Domaines de l’État et des Affaires foncières

Le budget du ministère des Domaines de l’État et des Affaires foncières pour l’année 2019 a été fixé à 67,786 MD, soit une évolution de 9,10% par rapport à l’année 2018.

Al Bawsala

Ministère de l’Éducation

Considéré parmi les ministères les plus lourds dans le budget de l’État (13,58%), le ministère de l’Education voit son budget augmenter de 12,67% en comparaison à l’année 2018. 

 Fixé à 5549,744 MD, 90% de ce budget est consacré aux salaires. 

Al Bawsala

Ministère du Commerce

Le budget 2019 du ministère du Commerce a été fixé à 1951,537 MD contre 1660,762 MD en 2018.

Les subventions absorbent près de 96% du budget qui représente 4,78% du budget global de l’État. 

économie tunisienne/fb

Ministère de la Jeunesse et des sports

Le budget du ministère de la Jeunesse et des sports pour l’année 2019 a diminué de 2,8% par rapport à 2018, passant de 663,839 millions de dinars au cours de l’exercice précédent à 645,164 millions de dinars en 2019, soit 1,58% du budget général de l’État.

économie tunisienne/fb

Ministère des Affaires culturelles

Le projet de Budget du ministère des Affaires culturelles pour l’exercice 2019 a été adopté à la majorité des voix. Sur les 107 élus présents, 98 ont voté pour, 9 contre et aucune abstention.

Frôlant les 300,146 MD, ce budget enregistre une évolution de 13,4% par rapport à l’année écoulée. Ce montant couvrira les dépenses de gestion du développement et les dépenses des trésoreries.

Ce budget ne dépasse pourtant pas les 0,73% du budget global de l’État.

La plupart des élus ont contesté ce montant du budget alloué à la Culture, dès lors qu’il constitue un secteur clé. De leurs avis, consacrer uniquement 0,73% à la culture serait “insuffisant et en deçà des besoins réels de ce secteur”.

Al Bawsala/fb

Ministère du Tourisme et de l’artisanat

Le ministère du Tourisme va devoir se serrer la ceinture. 

Son budget sera revu à la baisse. Ce dernier s’élève à 144,418 MD, en baisse de 4,3% par rapport à l’année dernière.

Al Bawsala

Ministère de l’Équipement, de l’Habitat et de l’aménagement du territoire

Moins d’argent également pour le ministère de l’Équipement. Le budget du ministère s’élève à 1,202 milliards de dinars, contre 1,594 milliards de dinars en 2018.

Le ministre de l’Équipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire Noureddine Selmi a passé en revue les projets qui devront être réalisés par son département, notamment ceux relatifs à l’infrastructure, la lutte contre les inondations et la lutte contre la corruption. 

al bawsala/FB

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.