MAROC
23/11/2015 04h:34 CET

Alerte à Bruxelles: Sur Twitter, des milliers de "lolcats" pour ne pas entraver l'opération anti-terroriste de la police belge

CAPTURE TWITTER
Alerte à Bruxelles: Sur Twitter, des milliers de lolcat pour ne pas entraver l'action de la police belge

BRUXELLES - Alors que des opérations policières ont eu lieu à Bruxelles dimanche 22 novembre dans la soirée, les médias belges ne fournissaient aucune information détaillée sur les évènements.

Ils respectaient une consigne des autorités: afin de faciliter le travail des équipes d'intervention dans le cadre de cette intervention dangereuse, la police fédérale belge avait demandé aux médias de ne pas donner de détails qui pourraient nuire à la sécurité des forces de l'ordre et des habitants.

La consigne a été très largement suivie par les médias belges. Mieux, sur les réseaux sociaux, la plupart des internautes respectaient aussi dimanche soir la demande des autorités, noyant même les quelques infos postées notamment sur Twitter sous un déluge de photos de chats (les fameux "lolcats") et autres gifs farfelus avec le hashtag #brusselslockdown .

La démarche des médias et des internautes a été saluée par les autorités, peu après la fin des opérations policières à Bruxelles, qui ont permis l'arrestation de 16 personnes.