ALGÉRIE
25/10/2018 15h:37 CET

Browsers Internet : Chrome le roi incontesté

En une dizaine d’années, Chrome, le navigateur Internet de Google s’est imposé en roi incontesté.

Anthony SEJOURNE via Getty Images

En une dizaine d’années, Chrome, le navigateur Internet de Google s’est imposé en roi incontesté. Si sa prédominance est visible depuis plusieurs années, les derniers chiffres montrent qu’il détient plus de 60% de part de marché mondiale, alors que d’autres, plus anciens, à l’image d’Internet Explorer de Microsoft, en sont relégués à des parts de figuration.

Toutes plateformes confondues (ordinateurs, smartphones et tablettes) les chiffres de StatCounter pour septembre 2018 donnent au browser Internet Chrome de Google une part de marché mondiale de 60.63%, loin devant Safari le navigateur d’Apple avec 14.79%, et très loin encore devant le navigateur mobile UC Browser (5.43%), Firefox (5.03%), Opera (3.38%) et IE (Internet Explorer) avec 2.87%.

Rapportés aux Desktop (ordinateurs de bureau et laptop), la part de marché mondiale de Chrome est encore plus grande, passant à 67.88%. Dans cette catégorie d’usages, c’est Firefox qui arrive en deuxième position avec 10.94%, suivi d’IE avec 6.45% (sans doute grâce à la part de marché de Windows dans l’environnement PC), puis Safari (5.58%), Edge (4.36%) et Opera (2.44%)

Dans la partie smartphones, Chrome affiche 57.42%, suivi de Safari avec 18.9% (grâce à l’iPhone). Viennent ensuite les navigateurs : UC Browser (9.74%), Samsung Internet (5.47%), Opera (4.42%), et Android Browser (1.67%).

C’est dans l’environnement des tablettes que le classement est chamboulé. Sans doute grâce à la part importante de l’iPad (environnement iOS d’Apple) que Safari occupe la première place avec 62.39%, suivi de Chrome (24.21%), Android Browser (10.76%), Opera (0.68%), Firefox (0.6%) et UC Browser (0.47%).

En Europe, les trois premiers navigateurs Internet, toutes plateformes confondues sont : Chrome (59.46%), Safari (16.47%), Firefox (8.92%). Dans les usages mobiles (smartphones) : Chrome (64.38%), Safari (23.73%) et Samsung Internet (7.46%). Alors qu’en mode tablettes : Safari (62.26%), Chrome (25.38%), Android (9.96%).

Chrome culmine à près de 80% en Algérie

Toujours selon StatCounter, si Chrome est premier dans des marchés comme l’Asie et l’Afrique, il est cette fois immédiatement suivi par d’autres navigateurs que ceux habituellement rencontrés en 2e place dans les statistiques d’autres régions.

Ainsi, en Asie, et dans la catégorie toutes plateformes, Chrome détient 61.65% de part de marché, suivi cette fois par UC Browser avec 11.74%, puis Safari avec 9.15%, Opera (4.26%), Samsung Internet (3.39%), et enfin Firefox (3%).

En Algérie, toutes plateformes confondues, les trois premiers browsers sont : Chrome (79.01%), Firefox (6.42%), et Opera (3.25%). On constate le même classement en mode Desktop. Chrome est premier avec 76.4%, Firefox double la mise avec 12.88%, et Opera en légère régression avec 4.94%.

C’est dans la partie mobile, dominée par l’OS Android de Google (faible présence de l’environnement iOS d’Apple), que le classement est chamboulé en Algérie. Dans les usages smartphones, Chrome est en tête avec 83.53%, suivi cette fois de Android Browser avec 4.04%, de Samsung Internet (3.68%), UC Browser (3.08%), Safari (2.75%), Opera (1.72%).

Le chamboulement est total en mode tablettes, puisque c’est Android Browser qui arrive en tête avec 47.94%, suivi de Chrome (31.41%), Safari avec 17.17%, ce qui signifie une présence appréciable de l’iPad). Les navigateurs UC Browser, Opera et Firefox arrivent respectivement avec moins de 1% de part de marché dans les usages tablettes en Algérie.