MAROC
12/09/2019 10h:33 CET

Brexit: les étudiants étrangers bientôt autorisés à rester 2 ans au Royaume-Uni après l'obtention de leur diplôme

Actuellement, ils peuvent rester jusqu'à quatre mois après la fin de leur parcours.

franckreporter via Getty Images
Friends have fun in London

BREXIT - Bonne nouvelle pour les étudiants étrangers au Royaume-Uni. La ministre britannique des Entreprises et de l’Industrie, Andrea Leadsom, a annoncé mercredi 11 septembre que ces derniers “seront autorisés à rester deux ans sur le territoire britannique après l’obtention de leur diplôme”.

Un délai plusieurs fois supérieur à celui en vigueur pour l’instant, qui est de quatre mois seulement après la fin de leur parcours universitaire. L’objectif de cette décision est de retenir les “meilleurs talents internationaux” après le Brexit, souligne la ministre, s’exprimant sur les ondes de BBC radio.

Andrea Leadsom a en outre relevé que le gouvernement sera amené à définir la meilleure politique migratoire à entreprendre après la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. 

“Nous prévoyons d’augmenter le nombre des étudiants étrangers de 30%, pour arriver à 600.000 d’ici 2030”, a-t-elle noté, soulignant que “c’est dans l’intérêt du Royaume-Uni d’attirer les meilleurs et les plus brillants profils du monde entier”.

Selon The Guardian, l’année dernière, les universités britanniques ont formé quelque 460.000 étudiants étrangers, sans compter ceux en provenance de l’Union européenne. Le gouvernement vise à porter ce nombre à 600.000 au cours des 10 prochaines années.

Plutôt que d’être ouvert à la seule libre circulation avec l’UE, “le Royaume-Uni va pouvoir profiter d’un vivier de talents mondial. C’est pour nous un meilleur avantage”, a-t-elle précisé.

Les nouvelles règles doivent entrer en vigueur pour les étudiants qui commenceront leur cursus l’année prochaine.