ALGÉRIE
03/12/2018 15h:21 CET

Bouteflika ne recevra pas MBS à cause "d'une grippe aiguë"

Ramzi Boudina / Reuters

Abdelaziz Bouteflika ne recevra pas lundi 3 décembre le prince héritier saoudien Mohamed Ben Salmane.

Dans un communiqué publié par l’Agence de presse algérienne (APS), on précise que le Président Bouteflika n’a pas pu recevoir, comme prévu, le Prince héritier d’Arabie Saoudite à cause d’une “grippe aiguë”.

 “Alité du fait d’une grippe aiguë”, souligne-t-on de même source, “Son excellence Monsieur le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, n’a pu recevoir comme prévu le Prince héritier d’Arabie Saoudite, Son excellence Mohamed Ben Salmane, en visite de travail en Algérie”.

“Devant cet empêchement, l’illustre invité a formulé ses meilleurs vœux de prompt rétablissement pour le chef de l’Etat”, ajoute le communiqué.

On se souvient que la visite de la chancelière allemande Angela Merkel prévue pour février 2017 a été reportée sine die à cause “d’une bronchite aiguë”. La chancelière allemande n’a été reçue que vingt mois plus tard. 

Selon des observateurs de la scène politique algérienne, le communiqué de la présidence a pour objectif de couper court à toute spéculations. Cependant, certains ne manqueront pas de relever que depuis qu’il a reçu la chancelière allemande en septembre dernier, le chef de l’Etat n’a fait qu’une brève apparition publique au cimetière de El Alia à l’occasion du 1er novembre. Quatre jours plus trad, le premier ministre italien en visite à Alger n’a pas été reçu par le Président. Idem pour le prince hériter du royaume saoudien.