ALGÉRIE
17/02/2019 18h:07 CET

Bouira : deux jeunes amateurs de parapente se tuent en vol

José Ricardo Fernández via Getty Images

Deux jeunes amateurs de parapente se sont tués hier en fin de journée en plein démonstration, alors qu’ils effectuaient un vol libre. Les deux jeunes sportifs blessés ont été admis en début de soirée aux urgences du centre hospitalier Mohamed Boudiaf de Bouira.

L’un des deux sportifs, très grièvement blessé, a rendu l’âme juste après avoir effectué un examen de scanner à son admission à l’hôpital. Son collègue, présentait, pour sa part, plusieurs blessures qui ont nécessité son transfert au service de traumatologie de l’hôpital de Lakhdaria, où il a succombé, à son tour, à ses blessures.

Les deux sportifs dont l’un est originaire de Draria dans la wilaya d’Alger, et l’autre de Bouira, sont âgés respectivement de 25 et 35 ans, s’adonnaient à la pratique du vol libre en parapente. Ils se sont établis au niveau du site sur les hauteurs du lieudit Tizi Oujaâvouv depuis hier vendredi.

Ce site est considéré comme étant idéal et très favorable à la pratique de ce sport en vol libre. Sans doute, les conditions climatiques étaient peu convenables au lancement. Cette situation a certainement mis à mal les victimes qui se sont heurtés à des obstacles au cours de leur vol. Le lieu de l’accident est connu pour être gorgé de pentes escarpées et ravins profonds.

Ce n’est pas la première fois qu’un sportif pratiquant cette discipline trouve la mort en Kabylie. On se souvient de l’accident qui a entrainé le décès du français Jean-Pierre Spies en avril 2007.

Jean Pierre Spies était âgé de 72 ans et était considéré comme un grand spécialiste du parapente, et était l’un des premiers à voler en parapente en France. Il était venu en ce temps-là, sur invitation du Club amateur Tikjda vol libre (CATIVOL) de Bouira, où il avait séjourné pendant deux semaines. Quelques mois plus tard, il est revenu dans la région de Bouzeguenne dans la wilaya de Tizi-Ouzou pour une autre expédition au profit des jeunes amateurs de parapente. Ce sera son dernier voyage, car il s’écrasera sur les falaises de l’un des sites de vol.