MAROC
11/03/2019 16h:06 CET | Actualisé 11/03/2019 16h:07 CET

Botola: Une billetterie intelligente dès la saison prochaine? La FRMF dément

"Tout ce qui a été relaté est faux."

lematin.ma

BOTOLA - Suites aux informations publiées par quelques journaux et sites électroniques selon lesquelles la Fédération Royale marocaine de football (FRMF) aurait trouvé un accord avec le ministère de l’Intérieur ainsi que celui de la Jeunesse et des Sports, pour lancer, à partir de la saison prochaine, de nouveaux billets intelligents pour les supporters, la FRMF dément catégoriquement ces allégations.

Le journal Al Ahdath Al Maghribia a rapporté dans son édition de ce 11 mars, que ladite décision de mettre en place de nouveaux billets intelligents a été prise lors d’une réunion le jeudi 7 mars au siège de la FRMF entre les représentants des deux ministères et les présidents de seize clubs de la Botola. Selon le même média, le but de ces billets serait de faciliter le travail des forces de l’ordre, leur permettant de mieux maîtriser les supporters et de rapidement les identifier. Ces billets annoncés devaient ainsi comprendre des informations relatives à chaque supporter, dont le nom et prénom mais aussi le numéro de carte d’identité nationale.

Contacté par le HuffPost Maroc, Mohammed Makrouf, porte-parole de la FRMF, dénonce avec force cette éventualité et parles de “fausses informations”. “Tout ce qui a été relaté est faux. Durant cette réunion, on a effectivement évoqué ce sujet, on a certes parlé de hooliganisme, mais nous n’avons pris aucune décision dans ce sens, il n’y a rien de tout ça”, affirme-t-il à notre rédaction.

Notons que cette saison de la Botola a connu plusieurs actes de vandalisme, dont de périlleuses confrontations entre les supporters de la Renaissance de Berkane et ceux du Mouloudia d’Oujda, entre le Raja de Casablanca et l’AS FAR, sans oublier des affrontements entre les supporters de l’Olympique de Safi et le Kawkab Athletic club de Marrakech. Une situation qui agace les dirigeants du football marocain qui devront prendre de nouvelles mesures dans les prochains jours.