MAROC
16/01/2019 19h:13 CET

Botola: Les sanctions tombent après les actes de hooliganisme KACM-OCS

Les deux clubs devront notamment s'acquitter d'amendes de 80.000 et 50.000 DH.

FOOTBALL - La sanction est tombée. La Commission de discipline de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a décidé mardi 15 janvier dernier, de sanctionner l’Olympic Club de Safi (OCS), en le privant de son public. Ainsi, 4 matchs à huis clos et un total de 80.000 DH d’amende ont été imposés à l’OCS suite aux actes de vandalisme qui ont marqué la rencontre qui opposait le club safiote au Kawkab de Marrakech (KACM), dimanche 13 janvier dernier, au Grand Stade de la Cité Ocre lors de la 14è journée de Botola Maroc Télécom D1 de football. 

Sièges arrachés, jets de projectiles, insultes... les actes de violences et de vandalisme avaient poussé les forces de l’ordre à appeler du renfort durant le match, qui a finalement pu se dérouler après contrôle, difficile, de la situation. 14 personnes, appartenant aux Ultras Safiots “Ultras Sharks” avaient alors été arrêtés.

Huffpost MG

Lors de cette rencontre au cours de laquelle l’OCS s’était imposé par 2 buts à 1, plusieurs agents de l’ordre ont été blessés, et une banderole brandie comprenant des insultes à l’égard des habitants de Marrakech a même été brandie. La Fédération explique dans un communiqué publié ce mercredi 16 janvier que le club Mesfioui devra s’également s’acquitter des frais de réparation des dégâts enregistrés dans l’enceinte du stade.

Le journal Assabah précisait en début de semaine que 14 éléments de la gendarmerie royale ont été blessés suite à ces actes de vandalisme. 1200 sièges ont par ailleurs été arrachés, tandis que plusieurs annexes du stade ont été endommagées. Le coût des dégâts est estimé à quelque 360.000 dirhams, précise la même source. Troisième de Botola avec 22 points, l’OCS se voit dans l’obligation d’accepter ces sanctions.

Pour sa part, le Kawkab de Marrakech s’est vu infliger une amende de 50.000 DH, en raison de l’usage des fumigènes par ses supporters, dont l’un avait forcé l’accès à la pelouse, conduisant à l’arrêt de la rencontre. Le défenseur du club marrakchi, Mehdi Zaya, a de son côté écopé d’une suspension pour 3 matchs et a été condamné à une amende de 3 000 DH après avoir été expulsé de la rencontre. L’équipe du Kawkab a écopé d’une amende de 2.000 DH pour trois avertissements.