MAROC
04/01/2019 15h:53 CET

Botola: la VAR à partir de la saison prochaine?

La décision devrait être confirmée lors du prochain congrès de la FIFA.

Goal.com

SPORT - Suite à plusieurs erreurs d’arbitrage en championnat, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) pense à un recours à la technologie de la VAR (arbitrage vidéo) à partir de la prochaine saison de la Botola Pro Maroc Télécom.

Le quotidien Al Massae a indiqué, dans son édition du 4 janvier, que cette décision sera confirmée lors du prochain congrès de la FIFA qui se tiendra du 15 au 17 janvier prochain à Marrakech, où la FRMF va négocier cette possibilité. Selon une source proche de la fédération contactée par le HuffPost Maroc, il s’agirait cependant, jusqu’à présent, d’une proposition seulement, qui n’est toujours pas officielle.

Les erreurs répétitives des arbitres marocains sont la raison principale ayant poussé l’instance du football marocain à vouloir introduire la VAR. Elles ont en effet engendré des polémiques interminables dont celle du Raja de Casablanca, qui n’a pas manqué l’occasion de pointer du doigt l’arbitrage qui aurait fortement influencé les résultats face à la Renaissance Sportive de Berkane (RSB) et le Mouloudia d’Oujda. De son côté, le Wydad s’est plaint aussi, après son match contre la RSB. Le but valable de l’attaquant William Jebor a en effet été refusé.

L’Olympique de Safi, qui a connu pareille mésaventure, a demandé de ne plus désigner l’arbitre Adil Zourak pour ses prochains matchs, à cause de la décision prise par ce dernier lors du match de Safi contre… la RSB encore. “L’arbitre est la cause de la défaite de l’Olympique de Safi puisqu’il a validé un but non valable”, ont écrit les responsables du club safiote dans un communiqué.

Walid Regragui, coach du FUS, s’est également exprimé à ce sujet en soulignant que le Hassania d’Agadir, qui s’est plaint lui aussi de l’arbitrage, est le club qui a bénéficié du plus grand nombre de penalties durant les deux dernières saisons. “Il n’est pas évident que le HUSA bénéficie de 11 penalties en une année”.

Rappelons que la FRMF avait déjà formulé une demande à la FIFA afin d’utiliser la VAR dans la Botola, mais l’instance dirigeante du football mondial avait émis le souhait d’attendre la fin du Mondial des clubs 2018, qui s’est tenu aux Emirats arabes unis, dans le but d’évaluer les résultats et la pertinence de cette nouvelle technique.