ALGÉRIE
20/03/2019 10h:19 CET | Actualisé 20/03/2019 16h:07 CET

Bookmakers : l’Algérie parmi les favoris pour la CAN

NurPhoto via Getty Images

Disputée du 7 au 30 juin prochain en Egypte, la 32e Coupe d’Afrique des Nations de l’Histoire sera l’évènement à suivre cet été sur le continent africain. Mettant aux prises les meilleures nations du continent - Maroc, Sénégal, Côte d’Ivoire, Egypte, Tunisie, Nigéria et bien entendu Algérie sont par exemple déjà qualifiées- le tournoi sacrera le nouveau champion d’Afrique, et par la même occasion l’équipe qui prendra part à la Coupe des Confédérations à l’été 2021 (Qatar). Après le Cameroun en 2017, les candidats sont en tout cas déjà nombreux à souhaiter décrocher  la plus grande des couronnes africaines.

Qualifiés grâce à leurs 3 succès en 5 journées de qualifications (Algérie-Gambie sera la dernière rencontre de la poule le 22 mars prochain), les Fennecs algériens font d’ailleurs partie des grands favoris à la victoire finale, si l’on en croit les sites de paris sportifs. Qu’importe les bonus des bookmakers ou encore leurs différentes offres promotionnelles, les sites spécialisés placent ainsi les hommes de Belmadi en embuscade (cote de 8.00), derrière le pays hôte de Mohamed Salah (4.00), le Sénégal de Sadio Mané (4.00) ou encore la Côte d’Ivoire du phénomène Nicolas Pépé . Une attente particulière qui n’a rien d’ailleurs d’illogique, quand on prend en compte le contexte de la compétition qui s’annonce.

Éliminés dès le premier tour lors de la dernière édition au Gabon (2 points seulement), Riyad Mahrez et ses coéquipiers seront revanchards, surtout après leur absence lors du dernier Mondial en Russie. Au contraire de l’Egypte qui compte sans doute trop sur Salah, d’un Nigéria parfois dépassé dans les grands événements ou encore d’une Côte d’Ivoire qui peine à retrouver son efficacité d’antan, les protégés de Djamel Belmadi ont l’avantage de l’unité, et du talent à toutes les lignes. En compagnie du Sénégal, lui aussi attendu, l’Algérie sera ainsi à suivre avec ferveur à l’Est du continent cet été. Après l’édition 1990 à domicile, la campagne 2019 pourrait enfin être la bonne pour le peuple algérien. Et pour le Maghreb, qui attend une couronne depuis 2004 et le sacre de la Tunisie.