LES BLOGS
25/02/2019 13h:47 CET | Actualisé 25/02/2019 13h:47 CET

BLOG- Le jour s’éveille avec la fierté

Myriam Kendsi

Des années dun système qui a verrouillé lavenir de notre jeunesse, qui a empêché de brandir les drapeaux de nos rêves. Un long silence a cédé la place au grand fond .

Bien sur cest beau, cest magnifique, cest sublime !

Nous avions perdu notre libre arbitre et, certains le cherchent encore, laissant leur avidité fermer les volets sur le va et vient des places volées, spoliées. Leurs peaux sont usées, leurs cuir tannés par leur voracité.

Mais ils ont levé la main, frôlé le ciel, soulevé la poussière sous les tapis où étaient enfouis nos morts, nos disparus et nous voila dans cette lumière partagée plus prés de nos vies .

 Place Audin, rue Didouche Mourad  ils ont envahi les rues, puis les quartiers, les villes  du centre à louest, de lest au sud ce 22 février 2019 .

Ils ont marché pacifiquement et même nettoyées rues après leur passage.

Il était une fois, une jeunesse sans la mémoire des années de la décennie noire qui ont fait fi de la culpabilisation des risques à lirakienne, à la syrienne ou la libyenne; ils ont rompu le silence et mis le fauteuil et le trône à terre .

Ils ont crié : pas de 5ème mandat ! Un seul cadre, le peuple ! Rendez nous notre pays !

Aujourdhui ils ont sorti les dispositifs anti émeutes, densifier la présence policière et on annonce un discours de politique générale avec certainement trop de mots sans syllabes pour nos yeux éveillés, nous bouches assoiffées de liberté, nos désirs de justice. Cependant la solitude est rompue, la douleur démasquée, le chagrin noyé et nos pères peuvent sourire, nos mères sont avec vous .