ALGÉRIE
12/05/2019 11h:01 CET

Blocage des sites web : Algérie Télécom réagit aux accusations

Algérie Télécom

Accusé d’avoir pris des mesures restrictives contre certains sites web dont ceux de la presse électronique, Algérie Télécom (AT) dément ces accusations. 

“Suite aux déclarations diffamatoires ciblant Algérie Télécom, faites par certains responsables de sites web, selon lesquels, leur sites auraient été bloqués en Algérie, Algérie Télécom a tenu à éclaircir l’opinion publique que ces accusations sont diffamatoires et non-fondées”, lit-t-on dans le communiqué publié par l’opérateur public AT.

L’entreprise rappelle que ” les blocages de sites web se font uniquement dans un cadre légal”.

La réaction de AT, intervient après que le site Algerie Part ait accusé l’opérateur d’avoir bloqué l’accès à son site, quelques heures seulement après la publication d’un document compromettant pour la ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Houda Feraoun sur la réalisation d’un data-center à Lakhdaria dans la wilaya de Bouira.

Face à ces accusations, l’entreprise publique annonce se réserver le droit d’engager des poursuites judiciaires pour toute action diffamatoire.