TUNISIE
22/06/2018 15h:52 CET | Actualisé 23/06/2018 16h:58 CET

Bizerte accueille la première édition de Feel Fest du 29 juin au 1er juillet

Unité, créativité, culture alternative, évolution et amour seront les 5 éléments de cette première édition du Feel fest.

 

Du 29 juin au 1er juillet se tiendra, à Bizerte, le “Feel Fest Festival”. Nouveau venu sur la scène des Festivals de musique, le Feel Fest se veut être bien plus qu’un simple rendez-vous de mélomanes.

Le HuffPost Tunisie est allé à la rencontre d’Oumayma Zid, coordinatrice générale du “Feel Fest”  pour nous donner une idée sur cette manifestation. (Interview)

HuffPost Tunisie : Cette année vous entamez la première édition du “Feel Fest” à Bizerte, quel a été le déclic pour organiser un tel événement ?

Oumayma Zid: L’idée est venue du besoin d’organiser un événement qui sort du lot. Etant donné que les manifestations organisées auparavant en Tunisie se basaient seulement sur le volet musical, nous cherchons, grâce à ce festival, à combiner entre deux choses à savoir la musique et la nature.

Pourquoi vous avez choisi la ville de Bizerte pour organiser ce festival?

Nous pensons que la ville de Bizerte est une ville délaissée sur le plan touristique, même si plusieurs campeurs la visitent souvent, mais ce n’est pas assez pour booster le tourisme dans la région. Le choix de la ville s’est basé premièrement sur cette raison, mais aussi, parce que nous trouvons que la plupart des événements musicaux sont souvent organisés dans des régions déjà connues, alors nous avons opté pour Bizerte tout en sachant que le but général du festival est de permettre aux amoureux de la nature de profiter de la beauté de la région tout en savourant de la bonne musique !

Où se tiendra le festival exactement pour les curieux qui n’ont pas encore acheté leurs pass?

Le “Feel Fest” se tiendra à la résidence Shiri à kef Abed situé à 20 km du centre-ville Bizerte. La résidence contient 29 bungalows, 2 villas, 4 appartements, une piscine et une plage privée de 800 m.

 

Est ce que vous pensez ensuite diversifier les lieux de l’organisation du festival?

Absolument, nous avons déjà commencé à mettre en place une stratégie pour choisir les lieux où se tiendront les prochaines éditions. Toutefois, je tiens à mentionner que la diversification des lieux pour nous, n’entre pas seulement dans le cadre d’animer les régions les plus défavorisées afin de dynamiser le mouvement touristique, mais aussi d’essayer de booster le commerce dans ces derniers.

 En ce qui concerne la musique, est-ce que cela changera d’un lieu à un autre?

Oui et cela dépendra de la ville et ses spécificités.

Pour ceux et celles qui n’ont pas une idée sur le “Feel Fest”, est-ce que vous pouvez nous donner une idée de quoi il s’agit ?

Le “Feel Fest” coïncide avec la pleine lune, alors nous avons organisé notre agenda sur cette base. Il se déroulera du 29 juin au 1er juillet. Nous avons prévu la participation de 500 personnes qui seront logées à la résidence Shiri à Kef Abed, qui est une résidence privée et sécurisée, délimitée par la forêt de Bizerte et la mer, afin d’assister à la version pilote du “Feel fest”.Ceux qui veulent assister à ce festival seront surpris par une riche programmation de performances musicale, spiritualité, art contemporain, acrobaties, projections, formations et action sociale. En effet, lors de cette édition il y aura de la musique non stop pendant 48h entre Afro électro, afrofuturism, électro house, melodic, world music, Djembé, mais aussi, ils profiteront de plusieurs panels de formations en DJing, des Yoga sessions, un espace de camping et un marché d’exposition de divers produits par les commerçants de la région.

Quels sont les prix pour accéder à cette édition?

Il y a un tarif fixe pour accéder à cette édition “Feel Pass” à  50 dinars. Pour le reste c’est entre 150 dinars et 600 dinars, cela varie selon l’offre que les participants veulent avoir. Pour être plus claire, il s’agit d’un tarif qui varie selon le type du logement que les participants choisiront.

Qui est derrière l’idée de lancer ce festival?

C’est l’idée d’Achref Zid, étudiant à Tunis Business School âgé de 24 ans et c’est suite à une expérience pareille qu’il a vécue en Ukraine qu’il a décidé de lancer le “Feel Fest”.

Le choix musical s’est basé sur quoi ?

Oh, je pense que le choix musical était plutôt clair pour nous, c’est une musique qui reflète l’âme de ce festival, entre zenitudes, joie et mouvement.

 Le choix des artistes était facile?

Oui et non. Au début la liste des artistes que nous avons dressé comptait plus de 50 DJ mais le contact avec eux nous a facilité le choix par la suite. Le line-up du Feel fest 2018 : Luçïd, Babaya, Tiga, Voodoom, 6soul, Astrid, Nanda, Africa percussions, Hazem Berrabah, Tah, neBilA deussaL et un invité surprise !

Un festival ça coûte au départ, comment vous vous êtes organisés pour avoir les fonds nécessaires pour ce festival?

Franchement on a compté sur nos propres moyens au départ, avec la collecte des sommes que nous avons déjà à part. Puis nous nous sommes orientés vers le sponsoring tout en étant méfiants et bien sélectifs dans les choix des sponsors pour ne pas dévier des objectifs que nous avons tracés pour ce festival.

Au final, c’est quoi le message que vous voulez transmettre à travers ce festival?

Nous voulons à travers le “Feel Fest” offrir une expérience unique aux participants, et implanter un nouvel esprit qui ouvre les portes sur l’acceptation des différences, en d’autres termes un esprit libéral, dénué de jugements. Pour nous le “Feel Fest” est une occasion que nous saisissons pour essayer de changer les choses, mais aussi une inspiration afin de donner aux autres deux autres visions sur les événements musicaux qui sont généralement critiqués selon la qualité des participants.

 

 

Residence Shiri

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.