05/11/2014 12h:09 CET | Actualisé 05/11/2014 12h:38 CET

Royal Air Maroc s'associe à Wafacash pour vendre ses billets

Abdallahh/Flickr
Vente de billets d'avion: La Royal Air Maroc s'associe à Wafacash

AÉRIEN - Les agences de voyage partenaires de Royal Air Maroc n’ont plus le monopole du paiement en espèces des billets de la compagnie aérienne. Il est désormais possible d’acheter son titre de voyage chez Wafacash.

Royal Air Maroc diversifie ses points de vente. Cette fois, c’est sur la filiale du groupe Attijariwafa bank, Wafacash, qu’elle jette son dévolu. Un partenariat que la compagnie nationale compte mettre à profit pour élargir sa cible non-bancarisée, qui ne représente aujourd’hui qu’une faible part.

Le procédé est simple: une fois la réservation en ligne effectuée, un e-mail de pré-réservation est envoyé avec un code de paiement cash, qu’il suffit de présenter à l’agence Wafacash la plus proche dans les 16 heures qui suivent la réception de l’e-mail.

Mais la nouvelle ne fait pas que des heureux, surtout auprès des agences de voyages partenaires de la compagnie aérienne, qui invoquent la concurrence déloyale. C’est le cas, par exemple de Fouzi Zemrani, patron d’une grande agence de voyage et ancien président de la Fédération des agences de voyages du Maroc.

“La RAM est en train de faire fausse route. Elle a déjà suffisamment de points de vente, que ce nouveau partenariat va fragiliser”, explique-t-il au HuffPost Maroc.

Comme beaucoup de professionnels du secteur, il craint de perdre des parts de marché, confronté aux 1100 agences Wafacash disséminées à travers le Maroc.

De son côté, la compagnie précise qu’il s’agit d’un service complémentaire au réseau des agences de voyages déjà existant.

“Il n’y a pas la moindre concurrence déloyale dans la mesure où ce n’est pas la cible des agences de voyages qui est visée”, déclare au HuffPost Maroc Hakim Chaliot, porte-parole de Royal Air Maroc. Et d’ajouter: “Dans certaines villes, comme Ouarzazate, Zagora ou Beni Mellal, où il n’existe aucune agence de voyages partenaire, nos clients n’ont aucun moyen de payer leurs billets en espèces.”

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.